les copains du kibou

de la cuisine, des copains, des bières

18 janvier 2007

DE LA VIANDE! DE LA VIANDE!

IMG_1614
Cha ch’est un beau bébé à cha maman.

Comme promis, une petite recette de porc. Avec du lait. (franchement, c’est pas une recette très compliquée) Et au passage, on remercie notre maître à tous, la GRAAANNDE Françoise Bernard. Ceux qui la connaissent savent pourquoi, quant aux autres… ben pfff… c’est si grave que ça ce qui vous est arrivé quand vous êtiez petit ? Je rigole. Y a des plus forts en cuisine que moi qui n’ont jamais entendu parler d’elle. Qu’ils se fassent connaître, je rêve de rencontrer des ouzbecks. (je parle ouzbeck couramment, bon j’avoue, je dis pas que je maîtrise parfaitement les concordances des temps).

Les ingrédients:
- Un roti de porc d’un kg
- 80 g de beurre (du vrai, j’adore le soir quand je m’endors et que j’ai cette sensation délicieuse du gras cancérigène qui se dépose dans mes artères.)
- ½ litre de lait (là, j’avoue je critique notre grand maître à tous : Françoise t’as déconné, même moi (la crème fraîche périmée, vous vous rappelez ?), je n’oserais pas. Bref, elle envisage le lait en poudre. J’avoue, je suis née dans la campagne profonde, au vrai lait de vache qu’il fallait chercher (A PIED !) à la ferme voisine… ça avait un goût de fromage qui plait plus à grand monde. Alors, le lait en poudre… J’ai déjà goûté ; jsuis de la ville maintenant. J’me suis dit : « c’est ça qui fait la vraie citadine ». Mais ça l’a pas vraiment fait (c’est un euphémisme)…
- 100 g de petits oignons (un vieil oignon qui traîne par là, où ça ? ça marche aussi)
- 30 g de farine (ou des granulés pour béchamelle. Oui je sais, Françoise m’engueulerait, mais je suis maudite de la béchamel et de tous ces roux à la con, chez moi, ça finit toujours en bouillon (même pas bon) de grumeaux.)
- 1 feuille de laurier
- sel poivre

Juste un détail, ça sort du petit livre élaborées par F., exprès pour la cocotte minute. J’adore cette machine, ça doit être un truc inventé par le diable tellement c’est génial. Aah, vous savez pas rire, n’ayez pas peur, ça ne l’attirera pas, même ma sœur… Ah non, c’est mauvais exemple… bref. C’est le truc qui fait que cette recette est si facile et rapide !
Dans la cocotte, vous faîtes revenir la viande dans le beurre (cancer mon amour), avec les oignons coupés en 4. Quand la viande est bien dorée uniformément (important, ça, il faut pas que ce soit comme ta cousine qui s’est endormie sur la plage. Quelle conne.), couvrir de lait bouillant (ah ben oui, fallait mettre à bouillir avant. Ou alors, tu peux te simplifier la tâche, et tu fais style que ce détail t’a échappé. Tu le mets froid. Exactement, tu désobéis à Françoise ! Vis ta vie ! Ose !).
Sel poivre laurier, on ferme la cocotte, quand ça chuchote, on compte 30 minutes.
Après, c’est là que ça se corse. Pour tous les crâneurs, ils peuvent faire un roux avec 40 g de beurre, une cuillère à soupe de farine, laisser cuire, mouiller avec du jus de cuisson du porc. Moi, je rajoute des granulés dans la cocotte. Et on laisse épaissir.
Et puis on sert.
Cette fois là, j’avais fait des pommes passées un peu à la poèle dans le beurre. En fait, les pommes avec cette sauce ça le fait moyen à mon goût et c’est mieux avec du riz (s’il cuit dans le jus de cuisson pas épaissi, c’est divin.)

Testez avec des copains , ils vous prennent pour Françoise Bernard après ça.
Bonsoir du kibou…

Posté par lili violette à 20:44 - pour les carnivores, et les loups garou - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

  • Ben euh, j'avoue, je dois etre ouzbeck. Remarque j'ai toujours reve d'y aller par la-bas. Sinon j'aime bien ca aussi le roti de porc au lait, c'est moelleux et onctueux comme il faut.
    Et laisse donc tomber les granules a bechamel et le surimi, c'est pas bon ces trucs la

    Posté par Gracianne, 24 janvier 2007 à 09:55

Poster un commentaire