les copains du kibou

de la cuisine, des copains, des bières

11 juin 2007

terrine de légumes grillés à la tapenade. Une recette de saison! Mais qu'arrive t'il au kibou?

IMG_2220

gros pâté gros pâté.

     Pour que mes fans ne me rejettent pas (bon allez, mes trois fans. Oui, je compe aussi celui qui m'envoie des insultes, il laisse tellement de commentaires... Je les publie jamais bien sûr. C'est d'ailleurs son plus gros gief contre moi. Et aussi que j'adore le traiter de tous les noms, j'aime inventer des horreurs (si vous vous étiez pas rendu compte) (QI de poulpe, face de cervelas, chiure de méduse...). Pis y'a aussi celui qui m'écrit d'aller sur le site de voyagersansembrouillespourpascher.com. Il est aussi un de mes plus gros fans (un vrai fanatique, pensez donc, 12 messages par jour!), et enfin celui qui n'a toujours pas trouvé de réponse à son angoisse existentielle et qui tombe toujours sur mon blog en cherchant "mère salope" (j'aimerais qu'un jour il me laisse un commentaire avec ce qu'il cherche exactement, pour que je puisse lui répondre. Je suis sûre que je peux. Je passe ma vie à consoler mes potes bourrés, y'a aucune raison que j'arrive pas à comprendre son désarroi à lui)

     Depuis le temps qu'ils viennent sur mon blog ceux là, quand je serai riche et célèbre, je les inviterai à une grande garden party avec mes ragoûts pas présentables, et ils pourront rencontrer mes désormais célèbres copains. (Y'aura une POMPE A BIERE!)

     Donc, sachez tout de suite que cette recette est pleine d'huile d'olive. Ouf, on respire, c'est pas une recette qui ferait couiner une rédactrice de recettes d'été light et fraîches (des salades quoi) (sans vinaigrette). Alors, ça, c'est pas une recette sans beurre (hautement toxique si pas clarifié) sans graisse (surtout de la graisse d'origine animale, ah, de la graisse de canard), sans sel (attention le coeur!), sans poivre (cancérigène) (vous saviez pas? Ben renseignez vous les gars, vous serez déjà mort d'une overdose d'aluminium que vous commencerez juste à vous interroger sur les méfaits du pastis...)

     Bon, peu importe si cette recette contient du polonium, de toute façon, on rajoutera de la belladone pour en annuler le petit goût désagréable.

     Alors pour être tout à fait honnête (je cherche à racheter un ou deux péché un peu graves en ce moment (Est- ce que c'est mortel comme péché si on tue un animal alors qu'on le torturait? Y'avait pas vraiment intention de donner la mort, alors... Et... hum,  juste pour pousser la reflexion, est ce que ce serait grave si ça arrivait à quelqu'un (c'est une hypothèse hein) alors qu'il avait pas vu que c'était un enfant, et pas un petit animal? A partir de quel âge on peut dire qu'un enfant a une âme? Vous êtes pas d'accord pour dire que chez un enfant, avant qu'il ait son bac, la conscience c'est une notion toute relative? Vous pouvez réfléchir à ça, ça mérite réflexion à mon avis) . Bref, je crois qu'il vaudrait mieux que je dise que j'ai pompé cette recette dans un hors série de cuisine actuelle (avril mai 2006 même). Pis j'éviterai un procès, j'en ai déjà assez comme ça. (imaginez que j'ai l'adresse mail PRIVEE du directeur de WWF et de celui de 30 millions d'amis, on se connaît bien)

     Alors pour en revenir à cette recette, qui vous intéresse si vous n'avez pas déjà zappé, ça fait deux fois que je la fais, je suis jamais déçue, c'est frais, c'est beau, ça a un goût d'été (vous vous croiriez dans n'importe quel article de magazine de cuisine là hein, voyez que je peux rentrer dans le moule) (si je voulais j'ajouterais, "enfin presque" pour rester dans l'humour culinaire! hu hu hu). Faut pas vous habituer non plus à ce style, ça va pas durer...

     Allez, je vais vous donner les proportions du magazine, elles sont vraiment pas mal, et on va reprendre les blagues trash, pour faire peur à mes voisins (qui se demandent où a disparu leur débroussailleuse. Promis, je leur rends après le mariage, c'est juste pour faire une blague) D'abord on met le four à chauffer en position grill, et on coupe en lanières 2 poivrons, 5 tomates qui ont du goût (je rigole, pourquoi pas du saindoux light!), 3 courgettes et deux aubergines. On les étale sur des grilles recouvertes de papier cuisson sur lequel on a versé un filet d'huile d'olive, on saupoudre les légumes d'origan, de thym, de sel et poivre et encore un filet d'huile d'olive (pour info, dans mon magazine, ils préconisent de les faire griller avec de l'ail et de l'origan. Je suis pas sûre que le thym et l'ail soient équivalents, mais franchement, je me voyais pas presser de l'ail pour autant de légumes, donc, thym. Voilà. Et, oui, encore de l'huile. Rââh lovely. J'adore vous faire trembler. Ou vous faire rosir. Ou vous faire frémir. Ou vous faire vomir.)

Mettez les dans le four, je sais pas combien de temps (allez, le temps de réfléchir à une "idée novatrice affaire géniale" (inutile d'aller sur internet, vous tomberiez sur mon blog)). Dans la recette il est dit qu'il faut retourner les tranches de légumes (pour que ça cuise des deux côtés. J'ajoute pas cette dernière précision pour les bloggers culinaires, mais pour tous les autres. C'est aussi un test pour voir si xave lit vraiment tout. Je crois qu'il me fait de la lèche pour m'attirer dans ses filets et revendre mes organes en Roumanie) (comme mes psychiatres et mon banquier)) Moi je dis ça et pourtant je les retourne pas, je les laisse pas cuire trop longtemps non plus, j'aime qu'ils soient un peu croquants. Et je fais pas dégorger les aubergines, ça me saoûle. Là, c'est dit.

     On sort les légumes du four, on les laisse refroidir tranquille, et pendant ce temps là, on fait une petite tapenade façon Anaïck (on n'est pas obligé, on peut aussi l'acheter toute faite, (dans ce magazine ils se cassent pas la tête, habituellement ça m'arrange, mais la tapenade, faut avouer que c'est dégueulasse si on la fait pas soi même, et comme c'est pas compliqué si on a un mixeur...) ensuite, on fait le montage, dans un moule à cake par exemple, d'abord on étale du film alimentaire (sans s'énerver, mission impossible), puis on y va : d'abord une couche de courgettes (herbes côté extérieur quand on démoulera ce sera joli), (dans l'hypothèse, évidemment, que tout se casse pas la gueule comme je le crains à chaque fois) puis on nappe de tapenade, après, c'est le tour des tomates, puis des aubergines, ensuite les poivrons, encore la tapenade, et enfin, on termine par les courgettes. On tasse (c'est ma spécialité), on met une planchette, des poids pour appuyer (genre des boîtes de conserve), et hop, au frais, pendant 12 heures.

     Quand le temps s'est écoulé, on démoule, et on peut verser un filet d'huile d'olive dessus avant de servir, mais même moi, je dis, faut pas pousser...

C'est un peu long, mais c'est surtout le temps de faire griller ces tranches de légumes, sinon ça va. Pis c'est bon (et si vous faîtes cette tapenade vous- même, même ceux qui détestent les olives noires mangent cette terrine et la COMPLIMENTENT!).

Une vraie recette saine et savoureuse qui vous garantira un succès auprès des grands comme des petits (ça va comme ça Jean- Guy, je la refais pas? OK, on peut remballer).

Kibou rédacteur en chef (j'aime le mot "chef")

Posté par lili violette à 11:51 - des trucs sans viande (ou adaptables par les herbivores) - Commentaires [8] - Permalien [#]

Commentaires

  • recette

    bonjour, pourriez-vous me donner la recette de la terrine de légumes grillés à la tapenade, samedi soir j ai des invités et j aimerai bien faire la recette. Merci d'avance.

    Posté par chaton, 05 septembre 2013 à 11:26
  • Merci pour le clin d'oeil ! J'adore ta recette, même si elle est hautement cancérigène

    Posté par Anaik, 11 juin 2007 à 12:23
  • ah ah ah! le cancer! comme si ça pouvait me faire peur! C'est pas des ingrédients qui vont faire la loi chez moi non? (en revanche, la levure, ça, c'est diabolique!)

    Posté par lili violette, 11 juin 2007 à 12:31
  • J'aime beaucoup moué c'te terrine des familles!

    Posté par Lisanka, 11 juin 2007 à 13:06
  • Je sais pas si ça vaut cher, des organes marinés dans l'huile d'olive, même en Roumanie.

    Posté par xave, 11 juin 2007 à 18:44
  • Je pensais quand même que tu étais le genre de personne à aimer faire dégorger les aliments. En fait tu fais ça que sur les petits animaux et les enfants? Juste pour la beauté du geste?

    Posté par Grand chef, 12 juin 2007 à 16:13
  • non, grand chef, je fais rien dégorger, sauf effectivement les petits animaux, mais juste pour les entendre couiner.

    et pour répondre à xave, j'en sais rien, je veux pas le savoir, vas-y voir d'abord, renseigne toi et dis moi. J'te ferai confiance quand je saurai qui aura reçu tes reins...

    Posté par lili violette, 13 juin 2007 à 16:11
  • J'ai oublié de dire que j'adore la terrine rectangulaire dans l'assiette ronde, ça nous change des blogs où y a des assiettes carrées avec des choses rondes dedans.

    Posté par Grand chef, 13 juin 2007 à 19:45

Poster un commentaire