les copains du kibou

de la cuisine, des copains, des bières

17 septembre 2007

des petites courgettes farcies

    Avant d'écrire quelque connerie que ce soit, je veux remercier mamm cooking, pour sa chouette bannière, et tout le tas de bloggueuses qui m'ont filé un coup de main pour comprendre comment fonctionne cette saloperie de mode avancé. Et puis, tiens, tant qu'on en est dans les amabilités, je vais dire aussi un grand merci à tous ceux qui me laissent des messages, parfois même depuis longtemps (oui, y'en a, ils se reconnaîtront), pasque quand même, faut bien que je l'avoue, ça me fait plaisir de voir que je suis pas la seule à rigoler de mes histoires... Voilà, maintenant, on peut recommencer à écrire des horreurs. J'vais vous raconter mon stage à l'abattoir de mon quartier. Je rigooole. Ah là là.

IMG_2848

    A vrai dire, cette recette est l'exemple même de la cuisine qui se complique la vie pour pas grand chose à mon avis. Voilà, encore une fois je voulais épater les copains (ça et fonder un fan club de hulk hogan, c'est mes grandes ambitions dans la vie), je me disais que ça serait très chic de faire des petites courgettes farcies avec un mélange de viande hachée, risotto au parmesan (oui, carrément), tomates confites (c'est encore plus chic que le risotto), oignons et ail. J'avais oublié que les copains s'en fichent pas mal que ce soit aussi élaboré. J'aurais mieux fait de leur lire la lettre de Guy Moquet en rotant.

    Y'en a même qui ont dit (la bouche pleine, hein, les copains sont un peu mal élevés, pour ceux qui le savaient pas. Des fois, ça fait un peu comme si c'était tous des orphelins qui avaient grandi dans un zoo, avec les hyénes et les perroquets) : "dis- donc kibou, tu crois pas que ce serait bon aussi avec du fromage? et passe moi une bière, j'ai eu une journée difficile" (toutes leurs phrases finissent comme ça, le monde du travail est impitoyable faut croire). Comme quoi, vos copains à vous je sais pas, mais les miens, c'est sûr, faut pas se casser la tête pour leur faire plaisir. En fait je sais pas comment j'avais oublié qu'on peut très bien leur filer des croquettes et de la bière, ils sauront survivre dans une guerrilla urbaine après explosion de l'usine de bombes antipuces.

    Je vais quand même vous donner la recette, bon, c'est pas pour que vous utilisiez tout en même temps, c'est pas la peine à mon avis, mais  ça peut vous être utile de savoir faire du risotto ou des tomates confites par exemple. Je donne pas ça pour les bloggueurs, tout le monde a déjà vu les dix mille recettes existantes, mais c'est pour ma pauvre maman, par exemple, qui ne sait même pas ce que c'est qu'un lien caché ("quoi, qu'est ce que tu dis? Tu crois que je suis pas au courant des relations entre la mafia, les francs maçons, les aliens les poulpes géants et les politiques... moi aussi je lis les journaux, hein. Je te trouve de plus en plus impertinente, ça doit être les vapeurs de pigeons des villes crevés")

    Allez, pour faire un risotto, on va voir chez elvira, Bon, pis comme j'ai plus rien à dire, je vous laisse.

IMG_2847

    Allez, je rigole, je vais quand même vous parler des tomates, parce que ça, c'est ma nouvelle découverte. Après les sauces au speculoos, après les tranches d'aubergines grillées, voilà ce que mangent actuellement les copains à chaque fois qu'ils viennent, à toutes les sauces, dans tous les plats.

    Pour ces tomates, il suffit de pas grand chose, on coupe des tomates en quartiers, on les étale bien dans un plat (c'est ça le plus dur pour moi, y'a mon double (je vous en avais déjà parlé) qui a toujours envie de foutre les mains dedans pour tout mélanger ces petites tranches bien alignées, et même de s'en servir pour jeter sur les joggueurs qui passent sous ma fenêtre. (Je sais pas pourquoi, il déteste les joggueurs).

    Ensuite, si on a réussi à éloigner son double maléfique (en lui proposant d'aller visiter un salon de la vaisselle de mariage, il adore ça par contre. Je le comprendrai jamais), on peut ajouter des petites gousses d'ail, on mettre ensuite le plat de tomates arrosées d'huile, saupoudrées d'une cuillère à café de sucre, et d'une pincée de thym et romarin, à cuire le plus longtemps possible à four 110°. Par exemple, moi (je suis mon meilleur cobaye) je les ai laissées 4 heures, ça marche bien, faut juste les retourner à mi cuisson, et on peut vivre sa vie normalement pendant ce temps là, en faisant des recherches sur internet pour savoir "qu'est ce qu'un poisson pervers?", ou "comment avoir goinfres" ou bien "trafic de bébés qui rigolent" . Pour les garder, on les met dans des petits pots, on les recouvre d'huile d'olive, avec une petite branche de thym, au frigo.

    Pour ceux qui voudraient essayer quand même ces petits farcis, je vous explique sommairement comment je m'y suis prise, on sait jamais, il y en a qui pourraient la réarranger et en faire quelque chose de plus fabuleux que moi.

    D'abord, j'ai fait bouillir un peu les petites courgettes entières, après leur avoir coupé le chapeau. Pendant ce temps là,j'ai fait chauffer le four très chaud et lancé le risotto. C'est une expression bien sûr, on va pas en rajouter, les joggueurs croiraient qu'on leur en veut vraiment.

    J'ai creusé les courgettes à la petite cuillère ('tention c'est chaud), et j'ai mis les peaux (c'est pas beau, ce mot, je ferai mieux la prochaine fois) dans un plat à four arrosé d'huile d'olive. J'ai ensuite pris l'intérieur des courgettes, et je l'ai fait cuire dans de l'huile avec des oignons déjà blondis et de l'ail. Puis j'ai ajouté de la viande hachée (ici, des steacks de boeuf ça nous va très bien), des herbes. Et des tranches de tomates confites. Enfin, j'ai mélangé avec le risotto. Quand les petites dépouilles (désolée, j'ai pas réussi à trouver plus exact) de courgettes sont un peu grillées, on peut les remplir de farce, les remettre au four pour que tout soit bien chaud et grillé ensemble.

IMG_2849

On sert ça avec le reste de farce, pour que les invités finissent la courgette avec, sinon, j'en connais plein qui mangent l'intérieur et laissent le tour. Mais j'ai réussi à les convaincre à grands coups de coupe-pâte à roulette sur la gueule. Enfin, j'ai trouvé une utilisation à cet ustensile.

Bises du kibou, de plus en plus calme. Vive la méditation, vous devriez essayer, ça marche!

Posté par lili violette à 12:57 - des trucs sans viande (ou adaptables par les herbivores) - Commentaires [11] - Permalien [#]

Commentaires

    154655

    *///*/45587845488798487/

    Posté par yassine assmanie, 26 octobre 2008 à 14:14
  • fgtvgtddrddfft

    cfdftrtfgfygytr(rtgt-t(r(rtgytrfredsrtgy

    Posté par yassine assmanie, 26 octobre 2008 à 14:15
  • Coucou le kibou !
    Ben vi, moi aussi je rigole bien de tes histoires !! Pour les tomates confites, ça fait un moment que ça me travaille (si si je parle des tomates) alors je vais me lancer (pas sur un jogger tu m'auras bien comprise !).
    Pour les courgettes, petite info perso : je fais précuire la courgette pelée et évidée 10 minutes à la vapeur avant de la farcir ! (ouais je fais ma maligne et alors ?!). Je suis une petite nature, je mange pas la peau, moi ! (déjà que j'aimais pas la bière alors...)
    Bizz

    Posté par Béné (Marmiton), 17 septembre 2007 à 14:43
  • béné, c'est une bonne idée de les faire cuire à la vapeur plutôt que dans la flotte. J'essaierai comme ça la prochaine fois. Bon, pis c'est pas grave si t'aime pas la bière ou la peau des courgettes, du moment que tu finis bien le gras du jambon...

    Posté par lili violette, 17 septembre 2007 à 15:04
  • j'aime beaucoup ta recette-que-les-copains-buveurs-de-bière-ne-savent-pas-apprécier ! on a peut-être les même copains en fait lol !! merci pour l'astuce du coupe-pâte à roulette ! je retiens pour le prochain repas/la prochaine beuverie ...

    Posté par matylda, 17 septembre 2007 à 15:33
  • Aaah le blog du Kibou, c'est devenu un incontournable pour moi... Blog lu régulièrement mais jamais commenté, j'ai du mal à me remettre de ton lancement de risotto sur les joggueurs, je te laisse donc une petite trace !

    Contente d'avoir lu ce nouveau post, je commençais à me lasser de la soupe!

    Merci pour ces moments de détente et bonne cuisine!

    Posté par Alienor, 17 septembre 2007 à 15:35
  • aliénor, t'es pire que les copains qui se plaignent quand on mange les restes!
    et toi matylda, je te conseille quand même le couteau à steack aussi, pasque si tes copains sont aussi coriaces que les miens, faut assurer tes arrières...

    Posté par lili violette, 17 septembre 2007 à 17:24
  • Zolie bannière, bravo pour le passage en avancé!
    Tu as aussi un très joli plat pour faire cuire tes courgettes au four... Tu fais pas un peu trop dans l'élégant pour tes potes qui ne le verraient pas même s'il contenait de la biere? (bon, tu leur montre pas ce commentaire, hein, parce q'ils vont venir me souhaiter la Ste Catherine... Arf...) lol!

    Posté par lacath, 17 septembre 2007 à 22:58
  • ah, pour le plat, je fais pas dans l'élégant, mais plutôt dans le propre (oui, en fait, ça veut dire que c'était le seul plat propre dans cette ville). Mes copains sont assez rustres, mais plutôt pas agressifs. Garde quand même toujours une bouteille de bière au frais, ça peut servir en cas d'attaque brusque, incontrôlée et imprevisible)

    Posté par lili violette, 17 septembre 2007 à 23:38
  • coucou le kibou, je suis revenu et ca me fait tout drole de lire tes recette de cuisine 'bonne femme'(mais ne pas s'y fier..tout est dans l'apparence)apres 10j de salades de tomates et de feta
    j'ai loupe l'intermede 'soupe', heureusement quoique en voyant la photo j'ai d'abord cru que c'etait la biere que tu servais dorenavant dans des assiettes creuses...besoin de nouvelles lunettes, sans doute

    Tao

    Posté par tao le chat, 18 septembre 2007 à 14:12
  • Moi j'lis pas toujours les recettes mais ce qui compte c'est qu'j'adore la bière et les poissons qui viennent me manger dans la main....à quand les hommes....

    Posté par ringo churros, 21 septembre 2007 à 15:37

Poster un commentaire