les copains du kibou

de la cuisine, des copains, des bières

03 octobre 2007

variation de soupes pleines de cochon.

Aujourd'hui, encore un reportage particulièrement intéressant en direct de la cuisine du kibou.


IMG_2876

    Vous connaissez le pâtisson? Oui, tous ceux qui lisent les blogs de cuisine connaissent ce truc. En ce moment, les copains du kibou mangent beaucoup de soupe. Ils ont essayé de râler "tout ce qui est liquide et qui n'apporte pas de levure n'est pas nourrissant et ça, c'est pas bon pour les ongles", mais ils ont fini par s'y faire (ils ne savent pas où manger de toute façon. Ils se sont embrouillés avec les patrons de tous les restaurants à 25 kilomètres à la ronde. Personne n'aime entendre les copains raconter leur dernière virée dans des quartiers louches, à la recherche d'organes périmés qu'ils pourraient revendre aux labos). Tout ça pour se payer des bières. Donc, ils ont accepté de manger des soupes, sans trop pigner. Par contre, j'ai mis des lardons dedans pour les calmer, parce que bon, des légumes et de l'eau, ce serait mentir que de dire que ça les transcende. C'est pas que ça me gêne tellement de mentir, d'habitude, mais là, j'ai un banquier qui esssaye de savoir si je suis honnête et qui me flique sur internet (je sais pas pourquoi, ça le travaille de me prêter du fric).

    Bref, je vais maintenant vous expliquer comment faire cette petite soupe qui impressionne les gens qui ne savent pas ce que c'est qu'un pâtisson (c'est à dire tous mes copains) (des fois je comprends pas, question vocabulaire de légumes, c'est pas des lumières, alors que rien qu'au goût, ils sont capables de distinguer une bière belge d'une française, et MêME, parfois, ils peuvent donner la température à laquelle ils la boivent, et l'instant d'après, ils peuvent se transformer en bêtes enragées, juste parce qu'ils savent, par exemple, qu'ils ont trouvé du boulot, qui dans une usine d'équarrissage, qui dans un laboratoire d'analyse de microbes très virulents, qui dans un zoo (comme attraction extraordinaire, comme il est écrit sur les affiches), et qui comme chirurgien spécialisé dans les trous de nez. C'est pas grave, je leur explique. Je suis hyper patiente (contrairement à ce que pense ma famille).
    Et à vous je vais donner la façon de le cuisiner, puisqu'après tout, c'est ça qui nous intéresse, c'est un blog de cuisine ici, pas un défouloir à idées perverses et farfelues.
    D'abord, je lui ai fait une petite entaille, genre "je te coupe le haut, c'est pas pour te faire souffrir, c'est juste pour nourrir des gens que s'ils te mangent pas ils vont se rabattre sur les enfants qui font la manche dans la rue, et ça, ça craint (on digère mal)". Ensuite on lui vide les pépins genre "je t'enlève tes pépins, mais c'est pas pour que tu te reproduises plus jamais, c'est pour une bonne cause, pour éviter que des copains à moi s'attaquent à des enfants en sortie scolaire au musée". Puis, on creuse, on creuse, on creuse. Mais attention, on garde une peau assez épaisse pour que ça puisse servir de soupière. Très classe.
    Et la chair qu'on a retirée, on la met dans une casserole, avec un peu d'eau (si on a du bouillon c'est encore mieux. Ben oui, mais qui a du bouillon dans son congélo? PAS MOI. Voilà, c'est dit), on sale, on poivre. On laisse cuire quelques minutes, et quand ça paraît cuit, on mixe. Et si ça fait un genre de bouillon de fils de cucurbitacée, on peut épaissir avec quelques flocons de purée traditionnelle déshydratée. Oui, je sais, c'est un peu inavouable. Voilà pourquoi on ne l'avouera JAMAIS.
    A côté de ça, on fait griller des lardons dans une poêle, on les jette dans la soupe, puis, on laisse cuire encore un peu, histoire que ça donne le goût, et enfin, on verse l'ensemble dans la dépouille du pâtisson (vous l'aviez pas jeté j'espère? ah, sinon, tant pis, vous passerez pour un cuisinier nul en présentation. On s'y fait, je vous assure. On peut même participer à des concours des "plats les meilleurs mais les plus moches". J'ai 6 coupes (bancales, ça va de soi)).   
    Et ensuite, on sert ses invités, pour peu qu'ils ont pensé à débarrasser la table en virant les cartes IGN qui leur servent à comparer les quartiers de la ville et à faire un classement de ceux qui ont le plus fort taux de rats au mètre carré.
   

    Et pour ceux que ça intéresse, y'a encore une recette de soupe, parce qu'on ne se lasse pas d'énerver les copains.
Mais faut dire que celle ci, elle leur plaît quand même vachement. Tu m'étonnes. Je me suis inspirée d'une recette de chez marmiton, et ça tombait très bien. Figurez vous que les copains, quand ils vont faire les courses, à part acheter du nutella et des bières, il leur arrive de péter les plombs devant le rayon de viande. Y'en a un, il a vu une grosse barquette de saucisses industrielles, il a craqué, il l'a prise. 18 saucisses. Alors, bon, l'a bien fallu écouler tout ça.

    Pour une grosse soupe de pois cassée aux saucisses industrielles, voilà comment j'ai fait:

    J'ai pris 300 g de pois cassés (en plus, quand j'ai vu cette recette, ça tombait très bien, je ne les avais pas fait tremper, forcément (je ne PEUX pas organiser des menus pour la semaine, ni même pour dans 15 minutes, moi. Je dois être trop intellectuelle).

    Donc, je les ai rincés vite fait, et versés dans la cocotte minute de mon coeur. J'y ai ajouté 2 carottes, 2 petits oignons, du thym, du laurier, du persil. On verse 2 litres d'eau, on poivre.

    On verrouille la cocotte minute, on laisse cuire 20 minutes à partir du moment où ça chuchote des absurdités (c'est très utile une cocotte minute, mais faudrait pas non plus que ça ait trop la parole, parce que je sais pas si vous avez déjà essayé d'écouter, mais elle dit n'importe quoi. Bon, c'est peut- être juste la mienne en fait. Si ça se trouve, la vôtre a fait des hautes études. De marketing par exemple. Ou de gestion du patrimoine. Bref, on fait cuire des saucisses  (9 quand même) à côté de ça, et quand les 20 minutes sont passées, on n'ouvre pas la cocotte tout de suite, on laisse refroidir (en coupant le feu, bien sûr, sinon, ça marche moins bien) on attend 10 minutes encore.

   

Et quand c'est l'heure, on ajoute les saucisses coupées en morceaux, on sert rapidement, sinon, ben, les saucisses industrielles froides, c'est dégueulasse.

IMG_2873

mais qui est là dedans? C'est pas toi Michel j'espère, tu as pas pris ton bonnet de bain

et voilà, c'est pas beau de rajouter des petits bouts de porc partout?

bises du kibou qui va se transformer en COCHON! (ouh, j'aurai enfin une bonne excuse pour manger les épluchures!)

Posté par lili violette à 16:32 - des trucs sans viande (ou adaptables par les herbivores) - Commentaires [9] - Permalien [#]

Commentaires

    Ben voilà comment je vais les liquider ces pois cassés qui traînent depuis une éternité dans le placard ! Sauf que moi et les saucisses industrielles, ça fait 12 (chiffre donné au hasard, nullement fondé sur une étude stastique avérée). Bah, des lardons ou du bacon, ça marchera aussi bien.

    Paraît que c'est drôlement bon les épluchures, même qu'y a des resto hype qui les font frire et qui les servent à leurs clients (non non, pas pour les empoisonner m'enfin !). N'attend pas de devenir cochon pour t'y mettre

    Posté par aurélie, 03 octobre 2007 à 22:43
  • Nous on rêve de faire la meme chose avec un gros ballon de basket....avec des bouts de Tony Parker dedans (que veux tu depuis qu'il a épousé mde Sollis on lui en veux à mort....)

    Posté par LOULOU, 04 octobre 2007 à 11:33
  • Ah, tiens, ai-je trouvé la solution pour faire manger des soupes à mon carnivore ?
    La dernière soupe que j'ai faite, citrouille carottes persil, il me l'a presque jetée au visage, trop végétal pour lui, et j'ai du manger toute seule mes trois litres de soupe (et au bout d'une semaine à deux bols de soupe citrouille-carotte-persil tous les soirs, même très bonne, c'est effectivement lassant)
    Je tente la soupe au cochon...

    Posté par Fantomette, 04 octobre 2007 à 14:21
  • aurélie, je connaissais pas ça, mais ça m'étonne pas que les bourgeois mangent comme les cochons (et c'est pas moi qui le dis!)...
    Loulou, tu manges qui tu veux, mais ne me mêle pas à tout ça, j'ai assez d'ennuis avec les flics comme ça!
    et toi fantomette, bon courage! (réduis la quantité, c'est ça la solution pour ne pas en manger tous les jours pendant 6 mois. Ou alors congèle!)(ah oui, fautr avoir un congélo!)

    Posté par lili violette, 04 octobre 2007 à 20:34
  • Ah ben je sais pas où tu habites, mais chez moi les pâtissons ils sont blancs et trop petits pour en faire une soupière individuelle... Ou alors on est au régime...
    La soupe de pois cassés... Mon rève... J'adore... J'en fais avec des épluchures aussi : de la couenne de porc (chez tous les bons charcutiers... ou le gras + couenne des tranches de jambon à l'os...) et des croutes de parmesan... On ne laisse rien perdre chez la Cath...
    Mais on n'est pas obligé de manger ça, on peut se contenter de ce que ça a donné du goût à la sousoupe! ;o)
    Cath

    Posté par lacath, 05 octobre 2007 à 12:51
  • Oui, j'ai pas réduit les quantités (c'est plus fort que moi, j'ai été élevée avec 7 frères et soeurs, je sais faire à manger pour 12, pas pour 2) mais j'ai fait de la place dans le congélo...
    Et je peux enfin me nourrir de solides, un peu, je reprendrai la soupe 100% légumes plus tard, je vais m'attaquer aux soupes à la cochonaille...

    Posté par Fantomette, 05 octobre 2007 à 14:33
  • et apres tu recycles la soupiere pour le 1er novembre avec une bougie à l'interieur et les feuilles de boucher en garniture pour faire encore plus gore ?
    trop genial le kibou
    mais fais attention , ça va finir par bouillir la dedans

    Posté par darkcapitaine, 06 octobre 2007 à 11:28
  • Coucou et merci de ton comm' sur mon blog

    En fait, je ne suis pas végétarienne ( ni personne chez moi lol ) mais on essaye de varier ... Parfois je fais des trucs sans beurre, parfois sans oeufs etc ... J'essaye d'alléger quoi. Mais je fais aussi dans le " très calorique " :p

    Ca dépend des jours quoi

    Au fait, puisqu'on est dans le thème de la soupe, ce soir, c'est courge ici !

    Bises,

    Posté par Eryn, 07 octobre 2007 à 13:01
  • ouais cool, soupe de courge

    Trop cool cette recette, je commençais à sérieusement avoir envie de courges ! (Ici, ça va bientôt être les hortomnales et on a une vitrine au boulot pleine de courge de micro-citrouille (les citrouillettes ?) de toutes les couleurs, de toutes les formes (y en a même qui ressemblent à des oursins). Et y a aussi un drôle de truc qui ressemble à un pâtisson, vert clair, avec des rayures verticales vertes foncées. C'est trés beau. Bientôt je t'enverrais une photo ^^
    Bisou !

    Posté par Pitite Marouine, 13 octobre 2007 à 14:14

Poster un commentaire