les copains du kibou

de la cuisine, des copains, des bières

19 novembre 2007

cuisinons ensemble du tamarin (d'eau douce)

    Vous me connaissez tous, si un truc est moche et un peu dégoûtant, j'ai tout de suite envie de l'adopter. C'est pour ça qu'on est si nombreux à vivre à la maison...

    Alors l'autre jour, je suis allée me perdre dans le quartier extraterrestre, qui se trouve d'ailleurs du côté du quartier oriental  (oui, c'est vague, oriental, j'y peux rien, y'a plein d'immigrés qui viennent de l'est en général- indiens, chinois, russes, mulhousiens- ). Moi je peux y aller quand je veux, j'ai un pass pour quand il y a une créature hybride qui fait du grabuge parce qu'elle veut pas payer ses nems. J'aime bien aller dans ce coin, tout le monde est très sympa bien qu'un peu bizarre . En plus c'est cool, là bas ils ont enfin installé des cabines de téléportation, qui marchent pas trèèès très bien, mais c'est marrant d'y aller avec ses potes et de tous se mélanger en un drôle de truc (ben oui, les cabines sont un peu récupéres et bricolées, alors on n'en ressort pas toujours comme on y est entré. C'est marrant, on se fait des blagues ("je suis elephant man, regarde", "ah ah, serre moi la pince", et d'autres vannes très spirituelles de ce genre).

    Bref, la semaine dernière, j'ai eu envie de faire un tour dans un des supermarchés de produits asiatiques, qui se trouvent dans le coin et de m'offrir des petites épices pour me consoler d'avoir perdu mon foie quelquepart dans un espace temps improbable (je m'en fous, de toute façon, il me servait à rien, il était foutu, je bois trop, j'en avais plus besoin). Alors quand je suis tombée sur de la pâte de tamarin, qui ne ressemble à rien, qu'à une sorte de bloc de truc brun, je n'ai pas hésité, vous vous doutez bien.

IMG_2979

On dirait moi en plus... pâteux, ouaip, c'est ça.

    Quand on ouvre le sachet, on trouve une pâte qui fait penser à de la confiture de figue qu'on aurait oubliée sur le feu pendant des plombes, tout ça parce qu'on aurait été occupé à regarder le boucher d'en face qui enrage parce qu'il ne peut pas quitter une seconde son étal, à cause de la foule de chiens qui n'attendent que ça. A l'odeur, ça sent pas terrible, c'est un peu aigre et écoeurant à mon goût.

J'ai commencé à l'utiliser dans une marinade pour poulet, dans une recette que j'ai trouvée... devinez... ben oui, sur marmiton.

IMG_2980,

    Pour la marinade, on peut doubler à mon avis les proportions, alors pour 4 cuisses de poulet, mélangez 2 cuillères à soupe de pâte de tamarin avec une cuillère à soupe de 5 épices, de l'huile, 4 cuillères à soupe de sauce soja et 1 cuillère à soupe de sucre en poudre. Je suppose que le tamarin que j'ai est un petit associal mal élevé qui ne fait jamais ce qu'on veut, et qui refuse de se mélanger aux autres. A moins que ce défaut soit inhérent à tous les tamarins du monde, va savoir...

    On fait mariner le poulet là dedans pendant 3 heures, et on le cuit comme du poulet classique, au four.

    Selon les copains, c'est très bon et parfumé. Ce qu'ils ne disent pas, c'est qu'ils adorent le poulet parce qu'ils peuvent continuer à vaquer à leurs occupations, une cuisse de poulet dans une main, tout en essayant de négocier une balade dans les égoûts avec les gars qui font plein de trucs cool dedans. 

IMG_2982

Hellooo! quel bronzage les filles, vous vivez chez vos parents?

    Et puis, j'ai essayé une recette qui me vient d'un bouquin que j'aime bien "les 200 meilleures recettes au wok" chez Manise (Minerva).

    C'est dans ce bouquin que j'ai eu d'autres indications sur la façon d'utiliser le tamarin. Là dedans, ils proposent de faire tremper 50 g de pâte de tamarin dans 15 cl d'eau bouillante pendant 30 minutes. Quand on filtre ensuite le jus, on l'utilise pour la cuisson de ce qu'on veut (poulet, gommes, ou poisson). Bon, ils disent aussi qu'il faut que la pâte se dilue dans la flotte, moi, ça n'a jamais voulu fondre, saloperie.

    Vous êtes prêt à faire cuire un truc qui pue, que vous aurez envie de balancer par la fenêtre? Suivez le guide...

    Pour 4 personnes, on fait d'abord dorer un bel oignon dans de l'huile. Moi j'avais de l'huile d'arachide, mais je pense qu'une autre huile neutre ira très bien. Par contre, l'huile d'olive ou l'huile de foie de morue risque de dénaturer le plat. (quoique l'huile de foie de morue aura peut- être des relents qui suivront bien la sauce poisson qui pue, qui pue, qui pue).

    Ensuite, on ajoute 2 cuillères à soupe de sucre de palme (j'ai mis de la cassonnade, ça a fait un sacré choc culturel, mais on a bien rigolé, les noms de clone ont volé sec jusqu'à ce que j'ajoute 2 cuillères à soupe d'eau (on peut mettre du bouillon de volaille, mais pour une telle quantité, j'ai eu la flemme d'en fabriquer, vous pensez bien, fainéante comme je suis), 1 cuillère à soupe de sauce poisson, un peu de purée de piment, et 6 cuillères à soupe de jus de tamarin. On brasse bien pour que le sucre fonde. On laisse bloublouter doucement, en ouvrant les fenêtres, parce que ça pue franchement, entre le tamarin et la sauce poisson... (et puis les copains qui viennent regarder ce qui sent encore moins bon qu'eux, ce qui les épate).

    Après, tout dépend de ce que vous avez comme crevettes. Soit les votres sont vivantes et décortiquées (même moi je n'épluche pas les crevettes vivantes, c'est trop cruel. Je rigole, moi en plus, je filme, et je balance les vidéos de ces bêtes qui se tordent de douleur sur les sites de "sauvez les animaux mignons"), et vous les jetez maintenant dans la sauce, avec 3 gousses d'ail pressées et une belle échalote. On laisse cuire 3 à 4 minutes jusqu'à ce que les crevettes arrêtent de se plaindre.

    Soit elles sont déjà mortes et cuites, parce que vous vivez dans des villes ou les choses que vous mangez ignorent totalement la notion de liberté et ont grandi sur des boulettes de coton, comme les graines de haricot des enfants de maternelle. Alors, là, je les mets après que l'ail et les échalotes soient cuits, jusqu'à ce que les crevettes soient, cette fois, chaudes et bien imbibées de sauce.

    Ces crevettes, ça pue quand on les prépare, mais ça a un goût incroyable, c'est parfumé, sucré salé, franchement, c'était aussi bon qu'au restaurant. Ouaip, c'était même mieux parce qu'on a pu se battre à la fin pour lécher le wok, et se foutre des gnons, c'est ce qu'on préfère dans la vie.

    Voilà pour cette pâte, qui est une grande découverte pour moi, je crois que je vais continuer, si quelqu'un a d'autres idées ou recettes, ça m'intéresse...

Allons, il est temps que j'e vous laisse à vos saines occupations. Aaah, ça me ferait du bien d'avoir une vie un peu plus rangée. Pourquoi je n'arrive pas à être sage et à ne penser qu'à des choses pas dégoûtantes ou complètement idiotes? Parce que c'est mon destin! Yah wouh.

Bises à tous!

kiboooouuuw!

Posté par lili violette à 12:14 - Commentaires [16] - Permalien [#]

Commentaires

    C'est dommage qu'il n'y ait pas de quartier extra-terrestre a Paris - ou alors je l'ai loupe, je n'ai pas le pass - parce que les cabines de teleportation pourraient etre super utiles par les temps qui courent.
    J'ai la meme pate que toi, tu as raison elle ne fond pas. Par contre j'aime bien le gout acidule que ca donne. Tu peux en trouver dans plein de recettes de curry, ou bien dans le massale, comme celui que j'avais emprunte a Samania: http://undimanche.blogspot.com/2007/10/le-got-de-la-runion.html

    Posté par gracianne, 19 novembre 2007 à 13:28
  • ha ha ha ! morte de rire ! (faudra un jour que je songe à varier mes comm...)

    Posté par LN, 19 novembre 2007 à 14:00
  • gracianne, j'avais mis cette recette de côté, mais j'avais pas rangé ça dans la catégorie "tamarin", super, ça ressemblera à ta cuisine ce que je vais faire, tu as raison, le kibou va devenir chic! ouh!
    LN, ne change rien, je t'en conjure, ça me fait tellemnt palpiter les trous de nez quand on me dit des choses comme ça!

    Posté par lili violette, 19 novembre 2007 à 14:32
  • Quoi le kibou, tu manges du singe au crevettes ??

    Posté par Alienor, 19 novembre 2007 à 16:43
  • Désolée de ne pas avoir de recette de tamarin... mais merci pour le bon moment. Comme je n'ai pas de wok, on ne se bat pas pour le lécher quand on a fini de manger... par contre, j'en connais des qui saucent avec le pain directement dans le plat... peut-être que je vais te les anvoyer!

    Posté par mamina, 19 novembre 2007 à 19:55
  • Sans vouloir trop épuiser tes trous de nez (autrement appelés NARINES chez les gens qui ont un tant soit peu d'éducation), c'est vrai que c'était bien drôle, tout ça, mais tu m'as pas du tout donné envie de trouver du tamarin, je pense que tu devrais pas bosser pas dans le marketing alimentaire, ce que tu fais de toute façon pas, en tout cas j'espère pour ton patron, cette raclure.

    Bon ben à la prochaine.

    Posté par Grand Chef, 19 novembre 2007 à 21:41
  • Alors j'ai la pâte de tamarin, j'ai le wok, je me demande bien pourquoi ce satané paquet est toujours fermé... Sans doute parce que je n'avais pas trouvé de recette me donnant envie de l'ouvrir... Tes crevettes, là, ça me tente... Mais j'ai plus de crevettes. Enfin plus exactement je n'en ai plus que 4. Et j'ai pas envie de finir dans le wok pour compléter le repas de ma famille, je n'ai pas un tel esprit de sacrifice...
    Ah, j'allais oublier : mdr moi aussi!
    Cath

    Posté par lacath, 19 novembre 2007 à 22:49
  • bon je me répète encore une fois mais si tu aime vraiment les trucs qui ressemblent à rien, qui sont moches, un peu dégoûtants (voir baveux) et qui aiment lècher assiettes et casseroles...je t'envoies mon père mdrrrrrrrrr
    ahhh si seulement on avait des cabines de téléportation en belgique
    bizzzzzz

    Posté par Domi, 20 novembre 2007 à 07:55
  • domi, si tu veux, je t'envoie du tamarin pour cuisiner ton père (et des gélules que j'ai achetées en pologne, elles ne résoudront surement pas ton complexe d'oedipe qui a bizarrement tourné, mais elles te feront rigoler...)
    lacath, c'est pareil que pour domi, si tu ne veux pas te sacrifier toi (ce que j'approuve), sacrifie quelqu'un (un désigné volontaire) ou un animal, qui pionce tout le temps, qui est un peu bête, tu vois de qui je parle j'espère...
    grand chef, tu raterais quelquechose, je t'assure. Mais, c'est rien, t'es pas obligé de me croire (ne me dis pas que tu ne manges JAMAIS de trucs dégoûtants?!)et je dirais même que celui qui croirais à mes histoires serait vraiment crédule... (en plus, si ça se trouve, je suis un garçon! ah ah ah, diabolique, je suis diabolique)
    mamina, si tu m'envoies des sauceurs, je rique de les manger... au tamarin! (allez, peut- être que je leur filerai une bière avant)
    alienor, je cuisine n'importe quoi, du moment que c'est mignon, la preuve...
    http://images.google.fr/images?hl=fr&q=tamarin%20singe&oe=UTF-8&um=1&ie=UTF-8&sa=N&tab=wi

    Posté par lili violette, 20 novembre 2007 à 09:45
  • berk. berk, berk et reberk
    j'ai horreur du tamarin (d'au douce ou breton)
    j'prefere encore mes croquettes au capitaine haddock...je vais t'enlever une étoile si tu continues comme ça, nom d'un chat siamois !
    pouah !!!!

    Posté par darkcapitaine, 20 novembre 2007 à 14:21
  • C'est vrai que votre tamarin, il fait un peu résultat d'autopsie. "Pauvre bougre, il tâtait trop du goulot...."

    Posté par Estèbe, 22 novembre 2007 à 14:08
  • allez, bientôt du camembert pour le chat!

    l'aurait dû se faire discrète, la star de télé suisse, parce que du coup -je suis contrariante hein-, je supprime les belles photos que je gardais pour impressionner les blogueurs, et je vais ressortir les plus moches. Juste pour le fun.

    Posté par lili violette, 23 novembre 2007 à 20:30
  • Faire mariner dans du tamarin d'eau douce (j'adore çà! pas l'eau douce, le jeu de mot), rien ne t'arrête pour régaler tes potes, qui sont des gars de la narine, si j'ai tout bien compris (quand je dis que j'ai mal à la tête, çà se vérifie dans ce genre de propos).
    Les crevettes, je les bouffe parfois vivantes lorsque je les pêche, faudra que je te fasse goûter un jour.

    Posté par Patrick CdM, 24 novembre 2007 à 11:37
  • Wie blöd ich bin...

    Rhhhaaa ! J'avais même pas saisi le jeu de mot... Bon, maintenant, je comprends mieux le titre !

    Posté par Nadège, 24 novembre 2007 à 14:08
  • patrick, tu me fais pas peur, les crevettes vivantes jamais mangé telles quelles, mais j'essaierai dès qu'une d'entre elles me passe sous la main... ah, finalement, je ne saurai jamais resister à un truc un peu trash...

    Posté par lili violette, 29 novembre 2007 à 20:44
  • franchement propre

    ça doit etre bon en marinade sur le poulet. Mais tu le fait avec de la poudre de tamarin (d'inde ou d'eau) ? Le chinois en vends derrière chez moi.

    Posté par buzz45, 02 septembre 2010 à 15:47

Poster un commentaire