les copains du kibou

de la cuisine, des copains, des bières

27 novembre 2007

du boudin noir aux pommes qui croustille

     Certains savent faire des feuilles de bricks farcies d'or... et d'autres ont des envies de boudin noir. On ne se refait pas.

IMG_2991

    Et comme je m'autorise quelques écarts dans mon régime (ah ah ah, je rigoole, rien n'est moins tendance qu'un régime, on est tous d'accord, Anaïck ou Caro vous le diraient, les stars mangent normalement maintenant ("mon péché mignon, c'est les pieds de porc panés" nous dit Vanessa Paradis; et "j'aime les knackis" nous révèle Arielle Dombasle), et moi, je suis très tendance, comme fille. Que celui qui veut taper sur mon clavier que je suis encore en pyjama à 15 heures retire ses mains de là, sinon, je vais en faire du hachis parmentier.

    Woila, maintenant, on va pouvoir parler de choses marrantes, je vais vous expliquer comment fabriquer des petits trucs plein de boudin noir aux pommes. On est d'accord, j'ai rien inventé, tout cela est très académique (ceux qui veulent de l'inédit sur ce thème peuvent aller jeter un oeil chez l'un des vrais pros, qui font même les concours de cuisine, alors que nous on en est encore à se présenter aux concours du plus bizarre bouton de moustique jamais vu, organisé par le pharmacien du coin, et sponsorisé par les labos d'antibiotiques génériques parfum cortisone du bout de la rue (ces médicaments sont le progrès et n'ont rien de dangereux; je tiens cette information du lapin qui y travaille, c'est un copain. Il est sympa, mais qu'est ce qu'il boit).

    Pour faire 8 de ces petits friands, on allume le four assez chaud (aah, vous me fatiguez, je sais plus à quelle température il était allumé, moi, j'ai oublié depuis le temps, en plus, depuis, j'ai eu à régler une histoire d'invasion de champignons (échappés de la crème fraîche, ils voulaient plus rester dans leur pot, ils ont fait une manif dans le salon, ils ont bu toutes nos bières, et mangé les asticots de pêche que je gardais pour un autre soir). D'après mes recherches, ça doit cuire à 180° dans la friture. Peut- on donc en déduire que la température du four sera la même? AUCUNE IDEE!)

     C'est rien, on va continuer quand même, on va prendre  3 pommes, on va les éplucher (ben tiens), on va enlever les pépins (aannh, ben ouaip), et on va les couper (naan?!). On fait fondre du beurre, on verse les pommes dedans, on mélange pour que tous les morceaux prennent le goût du beurre maudit, et on couvre pour que ça cuise à coeur.

    On fait encore fondre du beurre (encore? OUI) dans un petit bol. On épluche le boudin noir (je ne veux plus utiliser les termes "écorcher" ou "enlever la peau", après, je me retrouve dans les classements des blogs qui attirent le plus de cinglés qui cherchent des photos d'interventions chirurgicales ou des extraits de films où les personnages féminins finissent toujours découpés en rondelles et frits dans l'huile d'olive -Quelle horreur-.

    On étale une feuille de brick, on y pose au milieu environ 6 ou 7 cm de boudin, qu'on écrase un peu, on ajoute quelques tranches de pommes on poivre, on replie la feuille de brick sur le boudin, de chaque côté, on obtient donc une bande verticale si on a bien suivi. C'est là que je passe un coup de pinceau beurré pour que quand on replie ça colle. On pose à l'envers dans un plat beurré (en fait je fais un concours avec un copain pour savoir combien de fois je peux placer le mot "beurre" et ses dérivés sans que ça choque personne) et on recommence jusqu'à ce que le plat soit couvert de petits friands.

    On fait cuire, et quand les feuilles de brick sont dorées et croustillantes, on mange avec les doigts devant la télé. Ou son aquarium si on a jeté sa télé pour être à la mode.


IMG_2993

Ah ouh, maintenant je vais lire mes magasines de jardinage, ça va me reposer.

bises du kibou ('tention, il pique!)

Posté par lili violette à 12:23 - Commentaires [11] - Permalien [#]

Commentaires

    Je connaissais la version "normale", à la poêle, la version tatin (que j'avais ratée si je me souviens bien, ça avait tout collé au moule)mais la version brick, je ne connaissais pas du tout. Je pense que je vais détourner ton idée pour des versions mini pour l'apéro... kest'en penses?
    Cath

    Posté par lacath, 27 novembre 2007 à 12:37
  • Tres bon exercice. Bon alors maintenant recommence en essayant de placer autant de fois le mot "graisse d'oie", que le mot "beurre".

    Posté par gracianne, 27 novembre 2007 à 13:33
  • Comme j'avais fait un truc comme ça sans la pomme l'an passé, je ne peux qu'approuver. Et si tu as mon approbation (quelle référence, j'te dis pas!), tu dois enfin te rendre compte à quel point tu es un chef avec une grande toque sur la tête.
    Au fait avec ça, qu'est-ce que tu bois?
    pas de la bière quand même, ce serait dommage, et puis, moi, j'aime mieux le rouge.

    Posté par mamina, 27 novembre 2007 à 13:46
  • Ouaou miam

    Moi qui nest HOR-REUR du boudin noir, ça me donnerai presque envie d'en manger. Même ta photo ne ressemble plus au dégueuli habituel...
    QUI EST CET USURPATEUR QUI CE FAIT PASSER POUR MA SOEUR !!!!


    Pour finir, c'est complètement idiot de faire frire la donzelle à l'huile d'olive alors que de nos jours, on peut se procurer trés facilement de l'huile de nois. C'est bien meilleur.

    Posté par lili violette, 27 novembre 2007 à 15:25
  • Combien de fois faudra-t-il que je te rappelle que le porc mange ses excréments et que donc ça craint (du boudin) (oh oh) de le manger après?

    A moins que...
    Hannn... j'ai compris... c'est ça qui te plaît, en fait!!!!
    Voyou!!

    Posté par Grand Chef, 27 novembre 2007 à 15:29
  • Hou, ça c'est cochon comme miam. Tiens, glané ça sur la toile:
    http://www.tdg.ch/layout/set/print/(contenu)/162684

    Posté par Estèbe, 27 novembre 2007 à 16:55
  • Alors là, vous m'épatez, mon cher Estèbe! Non seulement vous animez un blog Top slurp, mais en plus, vous causez dans le journal. De choses longues et molles, certes, mais quand même! Seriez-vous légionnaire, également?

    En tout cas, voici une variation tout à fait intéressante du boudin qui pourrait tout à fait convenir à ma pomme! Another brick in the wall...

    Posté par olif, 27 novembre 2007 à 21:05
  • Lacath, je crois que c'est une bonne idée de faire des minis pour l'apéro, mais perso, je ne me lancerais pas là dedans, ça doit être trop compliqué question pliages, je n'ai pas deux mains (ma main gauche tient la bière ou frappe le chat. Ou un copain qui traîne par là)
    Gracianne, c'est aussi une bonne idée. ça me changera des mots "éviscérer" et "placement psychiatrique"...
    Mamina, ton commentaire me flatte (cet après midi, pour fêter ça, je me suis baladée dans toute la ville avec une peau de bête que j'ai piquée à un clodo. Faut que t'arrêtes les compliments, ordre du procureur). Je ne sais pas avec quoi boire ça, moi je bois n'importe quoi et je conseille aussi n'importe quoi. Remarque, ça pourrait être marrant. Bonne idée!)
    pitite marouine, je sais maintenant que c'est toi qui me pique mon pseudo pour mettre des commentaires. Mais je dois quand même te dire que t'es pas maligne, tu laisses des indices)
    Grand chef, tu ne me convaincras pas, tu ne me feras pas peur. Pis j'ai des copains à nourrir, moi. Si je leur fait pas des trucs comme ça, ils écorchent les chats errants et boivent le sang des clubbers perdus au petit matin.
    Estèbe, tu es définitivement LA STAR of the culinosphèèèiire. Le maître de tous les bloggueurs. Enfin, non, pas moi, mon seul maître, c'est le géant le géant ferrer (http://www.andrethegiant.com/).
    merci olif! Tiens, ben voilà, c'est à Olif qu'il faut demander pour le pinard, moi je peux pas répondre à ça, ça demande trop de vocabulaire. Moi j'assure seulement quand il faut caser les mots "beurre", "et "éviscerer". Ah, j'l'ai déjà dit?

    Posté par lili violette, 27 novembre 2007 à 22:07
  • Puisque tu me le demandes expressément, Lili, et comme c'est de saison, avec le boudin aux pommes, un Beaujolais, c'est l'idéal! Même nouveau, mais pas n'importe lequel, alors! Dubon de préférence, voire du encore meilleur!

    Posté par olif, 27 novembre 2007 à 22:40
  • excellent olif! merci du tuyau! (ne me demande pas ce que j'en pense, je bois du vin et je sais reconnaître un vin que j'aime, mais je ne retiens pas leurs noms... pas assez de mémoire (ça doit être la faute de la bière!)

    Posté par lili violette, 28 novembre 2007 à 16:48
  • Non, non, c'est la faute de la memoire. Je ne bois presque plus de biere et j'ai le meme probleme.

    Posté par gracianne, 29 novembre 2007 à 15:21

Poster un commentaire