les copains du kibou

de la cuisine, des copains, des bières

22 décembre 2007

des chaussons aux épinards pour Noël. Pour tous ceux qui veulent pourrir le Noël de leurs enfants (âmes sensibles s'abstenir)

IMG_3086

    Un dernier mot avant la grande tempête, en espérant que je pourrai vous écrire de nouveau après la graaande Nooëëël, et que je ne serai pas morte écrasée par les passants fous dans les rues, en allant acheter des pilules pour droguer mes chats. Ben oui, mes chats prennent le train et doivent donc prendre des médicaments (mais pas des antibiotiques il a dit le docteur) pour pas miauler pendant 6 heures d'affilée. Je sais pas de quoi ils ont peur, mais ils aiment pas le tgv les chats. Peut-être que c'est à cause de l'uniforme des contrôleurs, ou bien des petits enfants sauvages qui courent partout et qui essayent de se faire griffer en donnant leurs doigts à mordre à travers les barreaux de la cage (c'est con un gosse, ça croit que les chats sont des animaux domestiqués qui n'ont jamais senti le goût du sang et qui aiment quand on leur baragouine n'importe quoi dans du mauvais français. Parce qu'en plus de poser des questions cons, les enfants, ça sait pas parler correctement). Je sais pas pourquoi on ne fait jamais appel à moi à la télé en tant que spécialiste ès enfants. Ah ben ça doit être parce que mes avocats me le déconseillent.

    Alors pour plaire à mes lecteurs courageux (ou qui détestent leurs enfants, il y en a, je le sais) (ou alors ils s'imaginent que je parle des enfants des autres) ceux qui seront restés après ces premières lignes écrites sous dissolvant, (la nouvelle drogue tendance, je le dis pour ceux qui ne sortent pas en boîte)  je vais vous expliquer comment faire de charmants petits chaussons aux épinards et boudin noir, donc pas pour noël, sauf si vous adorez ça, évidemment, et que vous décidez seuls du menu et que vous ne vous occupez que de vos propres goûts et pas de ceux de vos invités. Enfin, remarquez, je parle comme si vos copains étaient les miens. Peut-être que vous avez des amis plus civilisés qui ne crachent pas par terre en disant "kibou, on te l'a déjà dit, les épinards, on en veut pas, toutes les nitrates du sol de concentrent dans les feuilles, et les microbes qui donnent la maladie du bonnet en poil (un truc terribe qui fait pousser des poils frisés dans les oreilles jusqu'à ce que le cerveau soit asphyxié et qu'on ne puisse plus parler qu'en tchec à l'envers) adorent s'y nicher pour nous transformer en zombies liberalisticommunistes (ça fait un mélange plutôt détonnant) et après on peut plus traîner dans les bars sans se disputer avec tout le monde, et ça, c'est pas bon pour notre bizness de cartes des vignobles périmées"  Si vous n'avez donc pas tout un tas d'esprits forts à table, vous aurez peut- être envie de savoir enfin comment faire.

    Alors c'est très facile, vous allez voir, d'abord on fait cuire quelques épinards frais ou surgelés dans de la flotte bouillante salée, on les essore une fois cuits et on leur ajoute beaucoup de crème fraîche, pour qu'ils soient moins verts, sinon, ils sont pas beaux, et en cuisine, c'est pas moi qui vais vous apprendre que la présentation, c'est hyppeeer important.

    On coupe quelques tranches de boudin noir.

    On découpe des ronds dans de la pâte bisée. Bon, je vous le dis tout de suite, dans mon idée (y'en a qui disent que je ne vis pas tout à fait dans un monde réel et concret, mais plutôt dans une sorte de... disons une sorte de brouillard fantastique et merveilleux) (bon, des fois ça dérape et des animaux meurent brutalement, mais qui vit dans un monde PARFAITEMENT idéal?) bref, dans mon idée, ça aurait fait un peu comme de fondants petits raviolis (c'est devenu un fantasme chez moi, à cause d'elle), mais ça a plutôt fait de petis chaussons dont la pâte ne s'est pas harmonieusement répartie. Saloperie de pâte brisée du commerce, c'est la faute aux conservateurs sûrement, ça peut pas être mon coup de main qui craint. Donc je vous explique comment j'ai procédé, à vous d'arranger tout ça, J'ai posé une cuillère d'épinards, puis une rondelle de boudin noir, j'ai essayé d'enfermer tout ça dans un deuxième rond de pâte , mais évidemment, les bords ne se soudent pas comme ça, le boudin réclame son indépendance, les épinards veulent se barrer dans les îles sandwich et la pâte demande un peu plus de considération du fait de son appartenance au club des existentialistes et donc humanistes amateurs de poivre du Sichuan. Bon, une fois que vous avez réprimé la rébellion dans le sang (et après on dit que je suis tyrannique, mais faut voir dans quel monde on vit), Si vous, vous avez des oeufs pas pourris, vous pouvez en utiliser un pour dorer la pâte et hop au four pour cuire tous ces sales gauchistes.

    Bon, pis devinez quoi? ouaip, je vous souhaite un joyeux Noël, même que j'ai pas peur de casser mon image moi monsieur.

    Pour ceux qui ont suivi le KKVKVK avec le pain d'épice, sachez que c'est finalement la bière qui a été sélectionnée pour être présenté chez dedicacessen   même si vous avez failli choisir le(?) bonhomme(s?) à deux têtes. Je n'ai remercié personne (j'ai pas eu le temps, désolée les gars, j'avais des ennuis avec les flics, eh oui, encore. De toute façon, dès qu'il y a une disparition de pelleteuse sur un chantier dans cette ville, c'est moi qu'on harcèle, la justice c'est n'importe quoi, j'ai pas peur de le dire) mais quand même, je tenais à dire à tout le monde que vous avez été bien mignons, et aussi rigolos d'avoir donné votre avis (et allez voter pour le grand chef, sa louise michel, elle est quand même merveilleeeuuusement réussie et drôle). Alors merci.

    Allez, je vous laisse, j'ai un championnat de drift à gagner avec une pelleteuse moi.

bises du kibou (vous remarquerez que moi les fêtes ça me détend)


Posté par lili violette à 00:16 - des trucs sans viande (ou adaptables par les herbivores) - Commentaires [9] - Permalien [#]

Commentaires

    ben moi je le pourrirais autrement, ils sont trop trop chouettes tes chaussons, presque potables pour mettre sous le sapin de Noël. Joyeuses fêtes,

    Lisanka

    Posté par Lisanka, 23 décembre 2007 à 08:54
  • tu m'as bien fait rigoler de bon matin...merci! moi, je la prends ta recette, mais sans boudin noir!

    Posté par Esmeralda, 23 décembre 2007 à 09:06
  • bin di don, si je n'avais pô tous mes anciens amis légionnaires à table pour noel je me serais bien invité chez vous pour noel, m'avez l'air en super forme....contrairement à mes amis légionnaire qui pointe au chomage depuis que l'on leur à interdit d'aller bosser au Darfour....
    Et moi qui pensais etre un grand malade avec mes pitis trains....le drift m'a l'air pas mal aussi
    zzzzzoyeux noel à toi et tous tes tiens...

    Posté par loulou, 23 décembre 2007 à 12:29
  • Paix sur la terre et dans ton cerveau, disons... étrange, pour Noël!

    Je te signale que ma farce aux épinards est prête, pour ma tourte de Noël. C'est honteux de stigmatiser les épinards comme tu le fais, "pas pour Noel, pas pour Noel" : n'importe quoi.

    T'es sympa quand même d'appeler au vote pour Louise Michel, ça m'émeut, c'est ça aussi l'esprit de Noël... Je suis ému.

    A bientôt kibou, n'étrangle pas trop d'enfants au bolduc pendant les fêtes!

    Posté par Grand chef, 24 décembre 2007 à 12:05
  • Promets moi que cette année, le kibou fêtera Noël et le jour de l'an au champagne et non à la bière! lol!
    Excellentes fêtes et tous mes voeux pour la nouvelle année
    Bises
    Cath

    Posté par lacath, 24 décembre 2007 à 13:32
  • Pfft, çà ne marche pas du tout ces pilules pour chat, la nôtre, bien qu'overdosée à chaque voyage, va encore bieuler demain pendant les 600 bornes qui vont nous mener en Bretagne. En voiture, faut reconnaître qu'elle couine plus dans les virages, le TGV est peut être la solution droite.
    Je ne commente pas ta recette, elle est ignoble, je n'aime pas la pâte brisée; tout le reste, çà va!
    Par ailleurs je suis allé sur le site du drift, mais je ne maîtrise pas le vocabulaire... et je suis certain que la chatte gueulerait rien qu'à l'idée de monter dans une caisse de ce genre..

    Posté par Patrick CdM, 24 décembre 2007 à 15:41
  • Je cherchais un petit bouillon léger avec quelques légumes verts , ainsi que de l'eau pétillante...Y en n'a pas sur ce site???

    Posté par olga 03, 26 décembre 2007 à 11:39
  • Dis, tu nous mettras une photo de la pelleteuse un jour?
    Les pilules pour chat, ca a l'air pas mal dose, faut voir comment ils marchent de travers apres.
    Et mes enfants a moi, ils adorent les epinards (mais si, ils sont bien eleves je te dis).

    Posté par gracianne, 27 décembre 2007 à 15:08
  • cher loulou,
    effectivement, les chants de noël ont sur moi un curieux effet, il y a des messages subliminaux cachés dedans (je le sais, je fais une étude sur les messages subliminaux, ça pourra peut être me servir un jour) mais curieusement, il est prouvé que les gens ne reçoivent pas forcément le même message, chez moi, de toute façon, la plupart des messages bizarres que je reçois (spam, voix de Dieu ou de défunts) me disent la même chose "prends une hache, découpe ton voisin et va acheter des verrines" heureusement que je ne leur obéis pas. Enfin pas toujours.
    passe un chouette réveillon avec tes potes, t'auras des voeux bientôt si tu repasse sur mon blog d'ici quelques jours...
    a plus, mes amitiés loulou
    (et pour les trains, je peux comprendre, mon père a la même passion curieuse)

    gracianne, pour les pilules de chats ça doit dépendre du poids de la bête, j'en ai un qui doit prendre deux cachetons pour être seulement un peu gaga, mais qui miaule du coup tout le voyage pour qu'on le caresse, c'est un peu lourd quand on a autre chose à faire dans le train. Pis quand on est arrivé, il est à moitié agressif alors qu'il est plutôt trèès placide habituellement... pour la pelleteuse, désolée, j'ai déjà plus le droit de m'en servir (pièce à conviction ils ont dit) alors il y aura pas de photo... pour tes gosses je veux bien te croire, y a aussi le grand chef qui s'est plaint de ce que je racontais (il mange des épinards au réveillon, il s'est vexé je crois) (mais c'est rien, j'ai pas peur, je suis copine avec les mecs qui bossent à la fourrière, des gars costauds et rigolos qui ont peur de rien)

    Posté par lili violette, 29 décembre 2007 à 15:53

Poster un commentaire