les copains du kibou

de la cuisine, des copains, des bières

25 janvier 2008

une daurade qui a bien traîné. Comment ça, elle est pas TRES fraîche?

IMG_3113

    Juste pour vous faire croire que je sais maintenant fabriquer des belles choses, je vous ai photographié une coquille que j'ai achetée. Oui, c'est de la triche, oui, je mens encore, et non, rien ne m'est plus agréable que de vous torturer, pauvres petites créatures fragiles et sensibles.

    Maintenant, pour être vraiment honnête (ça me changera), voilà une photo d'une recette récemment découverte. Vraiment facile à faire, vraiment facile à manger, on se demande pourquoi on n'en fait pas plus souvent. Ah ben ça doit être parce que les copains râlent sitôt qu'on utilise un ingrédient qui sort de la mer (qu'il ait des arêtes ou pas curieusement, la raie, les calamars ayant autant de succès que la truite, 'devraient revoir leurs prétextes, je suis devenue trop forte pour les détruire en quelques secondes. L'habitude de manipuler des mensonges et des concepts particulièrement fumeux et terrifiants sans doute). Je ne vais pas vous décrire la recette, surtout que c'est sur marmiton que je l'ai trouvée (ici). Voilà, je vais plutôt raconter des horreurs sur les moisissures de la confiture qui font rien dans la vie (et surtout pas travailler pour payer le loyer des fois, ben non, 'préfèrent boire les bières qu'on achète, nous, pauvres qui travaillons) ce sera plus intéressant que de vous expliquer comment dépiauter une bestiole qu'on a pêchée alors qu'elle avait tout juste l'âge de sortir en boîte et qu'on arrache à la vie alors qu'elle a même jamais embrassé de hareng de sa vie- pauvre d'elle.


IMG_3238

bon, pis pourquoi il dit rien le merlan?

    En vrai, je suis peut- être pas photographe (vous l'auriez deviné tout seuls, petits malins), et si ça se trouve, j'habite même pas en ville, et peut- être même que je bois pas tellement. Je n'ose imaginer ce qui se passerait si c'était vrai? Rien sans doute, sinon que certains ponts que je connais ne se seraient pas fait la malle un certain soir. Mais évidemment, cela n'est que supposition, surtout que personne n'a jamais réussi à prouver qu'on pouvait entraîner UN PONT à faire la tournée des bars en lui promettant des gommettes en forme de régions de france. Mais comme j'adore vous raconter des énormités (toujours plus gros, toujours plus gras, c'est ma devise. Ce qui est très pratique, vous en conviendrez, car ça s'applique autant au poisson qu'aux histoires que je sers aux flics), je vais aujourd'hui vous expliquer ce que je fais VRAIMENT dans la vie: je suis en réalité chimiste dans un institut de rechrche, avec un diplôme ès "croisements d'animaux errants et de trucs indéterminés" (ils ont dû créer ce nom pour cette nouvelle section à la fac de sciences. D'ailleurs je n'étais plus vraiment DANS la fac, ils m'avaient ouvert un chenil rien que pour moi et mes recherches ("on puait trop" soit- disant). Les bringues qu'on faisait là dedans, je vous dis que ça. Un soir, les koalas (qu'on empruntait au parc zoologique) avaient fait une blague au doyen, en se glissant dans son lit. C'est que c'est chatouilleux, un doyen).

    Et voilà, ça, c'est de la théorie convaincante, hein les gars? Bon, et imaginez que ce soit VRAI? eh, ouaip, le monde est mal barré, si vous ne le savez pas, en 29, on rigolait bien par rapport à ce qui vous attend (surtout qu'il y a QUE les gens qui ont pris des précautions comme moi qui vont survivre, imaginez un peu) (et oui, tous ceux qui rigolaient quand je trafiquais les veiux walkman pour faire des émetteurs à extraterrestres vont bien regretter de pas avoir de chouettes potes de l'espace qui ont un peu la gueule de travers -d'accord- mais qui sont plus avancés que nous au niveau technologique quand même faut bien le dire, surtout en ce qui concerne les assaisonnements de betteraves).


IMG_3237

ah, ben, monsieur, je peux sortir? je me sens pas bien là

    Voilà, j'ai ENCORE raconté n'importe quoi, ça c'est du délire vraiment pas constructif, j'avais pourtant dit à mon chef de secteur que je serais moins incompréhensible, je me demande ce que je vais devenir. Je devrais pas lécher la colle des étiquettes, ils me l'ont assez répété pourtant. Bon, ben, tant pis pour vous (vous tracassez pas pour moi, j'ai des amis haut placés dans les voyages organisés vers des zones trop polluées). Un jour, je vous raconterai vraiment comment fabriquer de petits poussins en pâte d'amande et quels colorants utiliser pour donner un effet de plumes. Bon, en attendant je vais boire une bière, parce que là, l'inspiration, c'est pas ça.

des bises à tous en attendant!

Posté par lili violette à 10:37 - Commentaires [4] - Permalien [#]

Commentaires

  • c'est pas sur pour les ponts, des fois, meme quand on ne boit pas.
    Mais dans quel monde eon vit, quand meme!

    Posté par gracianne, 25 janvier 2008 à 16:41
  • Lémurien

    Tout ça est d'un clareté éblouissante. A vrai dire, on a dû mettre les ray-ban pour lire le billet. C'est malin, maintenant on a la trace autour des yeux. On dirait un lémurien.

    Posté par Estèbe, 25 janvier 2008 à 16:55
  • Ah, les ponts... Je les connais bien... Et tu imaines, en plus moi j'habite à Lyon, 3 fleuves : le rhone, la saone, et le beaujolais... Faut avouer que c'est surtout les ponts sur ce dernier qui ont tendance à se barrer quand il faut pas...
    Cath

    Posté par lacath, 27 janvier 2008 à 18:31
  • j'adore le poisson sous toutes ses formes donc même si c'est préparé par le kibou je suis preneuse du moment qu'y a pas de bière dans la recette...et je sais que ça il partage pas
    J'adore que tu nous mens et j'ai bien failli croire à l'histoire des Koalas lolll
    Par contre concernant les hommes de l'espace j'ai pas peur je vis avec E-T, si si c vrai j'te jure !!
    Bizzzz

    Posté par Domi, 27 janvier 2008 à 20:59

Poster un commentaire