les copains du kibou

de la cuisine, des copains, des bières

19 novembre 2009

ça se mange du kibou enragé?

     Bon, les gars, je vais vous le dire tout net: mon petit powerbook chéri est tombé par terre (encore un coup des copains pour se venger d'incessantes vexations quotidiennes, quel tas de susceptibles quand même), je suis OBLIGEE de vous écrire depuis un vieux PC qui pue des touches, j'ai horreur de ça, je suis énervée, alors accrochez- vous, ça va saigner.

     D'abord, pas de photo, c'est dû à la malédiction de la technologie, elle est bloquée dans un téléphone portable qu'un copain (tiens tiens, comme c'est étonnant) a voulu faire semblant d'avaler (et qui est foutu. Qui l'eût cru? Ces saloperies peuvent ressusciter après un plongeon dans la cuvette des toilettes mais pas après qu'un copain idiot (il faut bien être honnête) se soit pris pour un avaleur de sabre).

     Bon, de toute façon, la photo était moche, les couleurs donnaient envie de vomir et on ne reconnaissait rien. Voilà, grâce à mes talents de description (on dirait du Balzac les mecs!) vous pouvez vous imaginer la gueule d'Eugénie. De ma photo je veux dire (oui, remarque, ça s'applique aussi à elle de toute façon). (je vous avais prévenus, je suis d'une humeur massacrante, garez vos miches)

 

     OK, maintenant que vous avez bien faim (ah ah, qui aurait faim après une telle introduction?) (Oui, moi, mais j'ai un entraînement spécial: tous les matins, je mange du mou avec mon bol de lait, en lisant à haute voix un pascal bruckner tout en lançant des petites boulettes de paté de foie sur les passants. ça vous arme pour la vie. Et plus rien ne vous impressionne)

     Donc, je vous aurais bien proposé une recette de veau rien que pour vous détailler comment dépiauter la bestiole vivante, mais du gibier sauvage, il en traîne pas beaucoup par chez nous. Même les chats sont drogués ici (y'en a même un qui deale derrière chez moi).

     Alors tant pis, je vais vous expliquer comment faire une tourte patates, poireaux, saumon fumé (que le fanatique qui tombe là pour avoir tapé "rat épouillage couinement" ou "mangeure de mouton a un oeil rouge" sur google ne s'inquiète pas, je vais quand même donner un ton dramatique, voire sanguinolent à cette recette).

     D'abord, on cuit des patates à l'eau (on essaie de virer les doryphores, parce que les enfants râleraient)

     Et on coupe les poireaux en tronçons à la tronçonneuse. Logique. On fait gaffe à la nappe de mémé, elle est maniaque avec sa nappe, pas question d'y faire des griffes dedans. Elle pourrait se venger (et en plus, la tronçonneuse aussi c'est la sienne). On les fait cuire avec du beurre (250g devraient suffire), à couvert. On ajoute de l'eau si des fois ça commençait à cramer, faut pas le laisser faire, soyez pas laxiste, on sait pas, des fois que le petit poireau deviendrait un blouson noir. On peut remplacer le beurre si on a peur du cholestérol par du saindoux, mais on va éviter de décliner les multiples possibilités, parce que sinon, j'aurais jamais le temps de m'occuper de ces petits vers de pêche que j'ai achetés pour faire une blague au pharmacien (je vais les mélanger à du yaourt et lui demander si ça pourrait être la grippe A qui me fait vomir ça) (je vous avais PRÉVENUS qu' aujourd'hui c'était la fête des dégoûtants chez le kibou!)

     Ensuite, on attrape le saumon fumé (ici, pas la peine de crier, n'est ce pas, le saumon, c'est pas du bio, c'est rien que du gras, qu'on sait même pas d'où il vient, c'est même pas des tranches, c'est des CHUTES, ça coûte rien, y'a même pas d'étiquette, si ça se trouve, c'est du surimi aplati et coloré. ON S'EN FOUT, mon powerbook est cassé alors venez pas m'embêter avec ça je suis armée.

On le coupe en petites lamelles même pas régulières. On mélange aux poireaux (on a coupé le feu hein, sinon, ça va cuire, et faut pas, sinon, le saumon il sera sec et vous viendrez pas pleurnicher, je console pas ceux qui m'obéissent pas scrupuleusement). On ajoute une louche de crème fraîche.

     On coupe les patates en tranches aussi fines que possible sans les casser, chez moi, ça n'a aucune importance, les copains ne se plaignent de rien si on mange des patates ou s'il y a de la pâte feuilletée (je sais qu'on peut aussi faire des tourtes en cuisant directement les pommes de terre crues coupées en lamelles translucides, mais là encore, je me suis méfiée du saumon, hors de question qu'il cuise trop, j'ai pas pris le risque, si certains ont déjà essayé...) On étale autant qu'on peut les rondelles dans le fond du plat, on verse le mélange poireaux- saumon fumé par dessus, on pose une pâte feuilletée industrielle par là dessus, on met au four très chaud, et vogue la galère!

     voilà, je vais pas vous faire de blague de fin, j'ai plus envie.

     à un de ces quatre mes petits poulets!




Posté par lili violette à 11:04 - Commentaires [11] - Permalien [#]

Commentaires

  • Tout ceci est terriblement alléchant. C'est quoi un powerbook? C'est comme un wonderbras?

    Posté par Estèbe, 19 novembre 2009 à 16:54
  • J'en arriverais presque (j'ai dit presque quand même) à espérer que la grippe A décime ton quartier avant que tu ne t'attaques à tes pôv voisins, vu l'état dans lequel tu t'es encore mise !!! Bon allez va laver tes doigts avant de concocter encore une de tes recettes infâmes sinon rien qu'à l'odeur, personne ne voudra y goûter !

    Bizz à l'oeil

    Posté par Béné, 19 novembre 2009 à 16:58
  • aaah estèbe, j'aurais bien aimé, mais non, le powerbook est un instrument du diable. Et en réalité je suis en pleine crise de manque. Mais tout ira bien j'espère, demain, il va au docteur (si le diable existe, j'en aurai pour pas trop cher. Et peut être même que j'aurai pas le temps de me sevrer)

    béné, oui, j'ai espéré aussi l'attraper, ça aurait calmé les crises d'hallucinations peut être.

    Posté par lili violette, 19 novembre 2009 à 17:03
  • Juste une suggestion; tu coupes hyper-fin les pommes de terre CRUES (à la mandoline ou au robot) et tu les fais précuire à la vapeur.
    Et moi, je beurrerais le plat avant de le patater, sinon ça risque d'accrocher, non?

    Posté par Mâ-Bernie, 19 novembre 2009 à 19:07
  • en effet ce tatin de pommes de terre aux poireaux et saumon est une excellente idée mais je serai assez d'accord avec l'idée de mâ-bernie de faire de fines tranches de papates crues et de beurrer le moule, voir y laisser des épices afin que les patates soient dorées, croustillantes et pleines de saveur au retournement du moule...comment je charie ? Mais non hein c'est juste pour que tu reste dans cette rage folle qui te va si bien ))
    bizzzz

    Posté par domi, 20 novembre 2009 à 07:23
  • 250g de beurre ça fait un peu juste mais vu l'état dans lequel tu te trouves je me contenterai d'obtempérer ! S'agit pas que ta colère soit cyberespacement dirigée sur ma modeste personne...
    Fait bon pas être dans ton voisinage mais on te pardonne, la colère te va si bien (surtout quand on est loin ! ) .
    Tiens histoire d'entretenir la flamme je vais me permettre de te biser.
    J'en reviens pas de mon audace !!!!!!

    Posté par bloga2, 22 novembre 2009 à 09:40
  • j'ose à peine mettre un commentaire.....voilà c'est fait....je me sauve vite avant de recevoir une tourte!....

    Posté par Babeth59, 24 novembre 2009 à 18:23
  • Oui, Mâ-Bernie et domi, j'ai bien pensé à cette possibilité, mais le saumon, vous le mettez quand alors? ça risque pas d'être trop sec? (je sais, je suis une monomaniaque du poisson pas trop cuit- sinon c'est dégueulasse)
    bloga2 et babeth, vous avez raison de vous méfier, il vaudrait mieux pour vous faire mine de rien... quelque temps (au moins le temps que j'écrive un nouveau billet! hé hé ça nous laisse de la marge!)

    Posté par lili violette, 25 novembre 2009 à 16:33
  • Bizar, nous les doryphores on les garde pour les zenfants même que la petite chérie elle leur a fabriqué une jolie maison de poupée avec des corps de barbie déja autoptiés...pi quand yan a trop des doryphores...bien on fait un paté....

    Posté par LOULOU, 26 novembre 2009 à 10:19
  • si t'as envie et que t'es de bonne humeur....je t'ai mis un coucou sur mon blog....

    Posté par Babeth59, 29 novembre 2009 à 19:58
  • J'aime bien le coup du yaourt. Je te suggère l'huitre machée dans le mouchoir, ça fait son petit effet aussi.

    Posté par Patrick CdM, 02 décembre 2009 à 03:31

Poster un commentaire