les copains du kibou

de la cuisine, des copains, des bières

19 décembre 2007

dernier jour pour voter et des tartines de maquereaux qui montent au nez

     OK, tout le monde a voté? Allez, ceux qui ont encore un doute ont jusqu'à ce soir 20 heures pour voter, après, ça comptera plus... (ah ah, comme si vos votes allaient être pris en considération, vous êtes de plus en plus naïfs, les gars... Bon, d'accord, vous avez de la chance que la moitié d'entre ceux qui ont voté sont des blogueurs influents) Ceux qui veulent encore donner leur avis peuvent le faire en cliquant ici.

     Et pour vous récompenser d'avoir voté sans essayer de bourrer les urnes (chez moi, les urnes sont déjà bourrées. Elles servent à faire le punch la plupart du temps), des petites tartines qui tuent.

IMG_3084

     Comme vous l'aurez compris, je ne vous ferai pas de billet spécial Noël (pour ceux qui veulent manger et cuisiner classe, allez ici ou pour voir les récapitulatifs). Non, pour aujourd'hui, pas de menu de Noël, y'a rien d'assez distingué ici pour ce genre de situation. Chez nous, à Noël, on mange comme d'habitude, des rillettes de trucs. Aujourd'hui, tiens, des rillettes de maquereaux, à la moutarde.

     Vous allez voir, c'et très facile à expliquer:  D'abord, on allume son four, on fait cuire (avec du persil, du beurre ou de l'huile, du sel, du poivre) des petits maquereaux (un par personne) mais pas complètement, sinon, ils seront trop secs et le poisson, faut pas que ça soit sec. Alors, quand ils ont cuit suffisamment pour qu'on puisse détacher les filets des arêtes (je sais pas le faire quand les poissons sont crus, mais ça doit être pas mal aussi en fait), on dépiaute les poissons, on enlève les petites arêtes, et on tartine du pain avec de la moutarde. Si on aime quand ça remonte dans le nez et que ça fait pleurer (les copains adorent jouer avec ça: "regardez les gars, je pleure! Ouin, j'ai perdu ma maman, venez me chercher, j'ai peur des araignées géantes qui jouent au poker dans la cave"), vous pouvez en mettre une bonne couche bien épaisse, succès garanti. Si vous êtes plus délicat et que vous trouvez que vous pignez assez comme ça dans la vie, n'insistez pas ou faites un petit mélange crème fraîche- moutarde.

     On pose enfin le poisson sur les tartines, on les repasse vite fait au four bien chaud jusqu'à ce que le pain soit bien croustillant. Pour ceux qui font les délicats et qui commencent déjà à couiner quand ils voient qu'on sort la moutarde, on cachera les arêtes qu'on a retiré à la pince à épiler dans la crème fraîche allégée (parce qu'en plus de ne pas aimer que ça pique, généralement, ces gens- là aiment pas non plus que ça soit gras. C'est pas mes copains, ça, peut- être les vôtres? Ou VOUS! Allez, me dites rien, je m'en fiche, vous pouvez bien aimer faire du step en écoutant du florent pagny, du moment que vous laissiez un commentaire et que vous me fassiez de la pub pour qu'un jour je sois célèbre et que je puisse poser dans "le muscle magazine", je vous en voudrai même pas)

IMG_3085

Et voilà le travail (et encore une photo étrangement coupée)!

Plein de bises,

signé le kibou qui va s'acheter quelques haltères pour jouer au foot...

Posté par lili violette à 12:17 - poissons fruits de mer et autres curiosités marines - Commentaires [5] - Permalien [#]

Commentaires

  • T'as mis du PERSIL sur tes tartines, et tu le dis même PAS dans ta recette, c'est bien la preuve que tu peux te moquer des gens qui entretiennent leur corps en écoutant de la musique, tout ça NE TIENT PAS LA ROUTE!

    Posté par Grand Chef, 19 décembre 2007 à 20:41
  • mac' kibou

    ah mais ca a l'air bon pour une fois (je parle des photos)
    est ce que ca marche avec des maquereaux en boite parce que chez moi, y'a pas de place pigalle pour harponner un maquereau frais et mon humaine a passe l'age de s'exhiber en bas resille pour les appater..
    bonnes fetes de fin d'annee le kibou,et n'abuse pas trop de la gonflette, ca fait beauf..bof !

    Posté par tao le chat, 20 décembre 2007 à 12:35
  • Hey, cette couche de moutarde!! A ce niveau tu peux même utiliser du pain moisi, personne n'y verra rien, je dis ça parce que des fois je jette du pain devenu vert et jusqu'à maintenant je regrettais de ne pas le recycler d'une façon ou d'une autre. Après, on pourrait servir ces tartines aux voisins qui s'invitent à nos barbecues et qui n'apportent jamais à manger. C'est ignoble, je sais! N'empêche que poisson/moutarde je n'ai jamais tenté, et qu'en y réfléchissant bien ça pourrait être très très sympathique... Joyeux Noël!

    Posté par Mavielle, 22 décembre 2007 à 00:00
  • Rien à voir avec la choucroute,

    d'une jeune fille délicate qui se demande comment ne pas avoir la gueule de bois..................la moutarde, les maquereaux ,tout-ça tout-ça, même pas peur j'connais...dit-elle en buvant du R'homme Agricole!

    Posté par Vero, 23 décembre 2007 à 15:00
  • Enfin, de la vraie recette de noël comme j'aime, j'approuve, même si perso, j'aurais cuit les lisettes dans un court bouillon très relevé. Enfin, tu fais comme tu veux, hein?

    Posté par Patrick CdM, 24 décembre 2007 à 15:29

Poster un commentaire