les copains du kibou

de la cuisine, des copains, des bières

12 août 2008

Du beurre de cacahuète? mais qu'est ce qu'un kibou peut faire de beurre de cacahuètes?

IMG_3912

    Aujourd'hui, bande de petits veinards qui n'êtes pas en vacances, vous allez pouvoir savoir quoi faire de cette boîte de beurre de cacahuète que vous avez achetée, mais que vous n'avez pas encore ouverte, parce que après, ça en fait beaucoup quand même, et faudrait pas que ça perde, c'est assez déjà avec tous ces vieux copains qui moisissent sur le canapé.

    Ne vous fiez pas à la photo, et non, ne plissez pas les yeux, c'est pas la peine de chercher un sens caché là- dedans, cette présentation est minable, comme d'habitude, malgré tous les efforts,et en plus, j'ai toujours pas réussi à y intégrer une image subliminale (pourtant, ça aurait été marrant, tous ces gens qui auraient manifesté avec moi pour qu'on donne à Dora l'exploratrice un doubleur qui ait un VRAI accent anglais. J'adore ce programme, j'y apprends plein de choses, et c'est vraiment la seule chose qu'il lui manque pour vraiment m'ouvrir des horizons. Mais bref, nous parlions de trucs moisis, et surtout de beurre de cacahuète).

    Alors, on commence avec une recette trouvée dans l'esprit femme de ce mois ci (les copains lisent vraiment n'importe quoi, ça aussi, va falloir que j'y remédie. Je vais les abonner à télérama, tiens, s'arrêteront p'têtre de faire les malins). Déjà, la recette originale, ça s'appelle "ailerons de poulet, sauce aux cacahuètes". Vous avez tout de suite trouvé l'erreur, surtout si vous êtes habitués des jeux de "chercher l'erreur" dont on s'abrutit à cette période (mais pas moi, moi je TRAVAILLE, madame. Ah ah, trop drôle, je vais la sortir à mon patron celle là). Bien, j'ai fait la même chose, mais avec des cuisses de poulet, et ça a marché, faut juste allonger le temps de cuisson, bien évidemment. On y va? On y va.

    pour 4 personnes:

    INGREDIENTS (Ouh, je vous fais la liste des ingrédients! On voit que j'aime pas travailler quand les autres sont à la plage. Ou à la montagne, mais ces derniers de toute façon, je peux pas les envier, je comprends pas la montagne, ça me dépasse, moi, j'aime la mer, et les plages, et c'est tout. Et c'est pas la peine de me dire que c'est beau, non, c'est moche, et c'est inutile de décréter que c'est reposant, non, c'est chiant et c'est tout. Pis j'aime pas marcher, moi, j'aime les étés en maillot de bain, et voilà. BON, on peut continuer, oui? Allez on continue, puisque l'un de mes nombreux moi s'impatiente (en plus, c'est le gros Michel, il est vite violent, on va lui obéir).

4 ailerons de poulet (en plus, je sais pas qui mange des ailerons de poulet, mais c'est quand même pas pratique à grignoter à l'apéro, enfin moi, ça va, mes copains mangent toujours comme des dégoutants, mais vous, je suis pas sûre, enfin bon, faites bien ce que vous voulez)

2 gousses d'ail pelées (ben tiens, ça c'est original, 'sont cons les mecs qui écrivent ces recettes, pis aussi, "cassez les oeufs", et encore "retirez les pépins des pommes"... on peut en trouver plein des comme ça), bon, ce qui nous intéresse, c'est que ces gousses d'ail doivent aussi être hachées.

4 cuillères à soupe de sucre de canne roux (j'ai trouvé que de la vergeoise, les copains gagnent pas de sous en ce moment, le trafic de petits chiens ne marche pas bien en été, alors on finit les placards)

4 cuillères à soupe de vinaigre de vin

4 cuillères à soupe de sauce soja

4 cuillères à soupe de beurre de cacahuète

200 g de crème fraîche

1 cuillère à soupe de jus de citron

sel, poivre

    Alors, on va maintenant passer à la: MARCHE A SUIVRE (on va pas tout mélanger comme des brutes et mettre à cuire dans le feu, non, y'a un ordre à respecter)

    D'abord, on fait mariner le poulet, on mélange l'ail, le vinaigre, la sauce soja et le sucre, on y pose les ailerons (ou les cuisses de poulet), on les imbibe bien, et on laisse poser pendant 30 minutes, juste le temps de faire quelques vitres, de jeter TOUS les capuchons de stylos bille sans stylos bille, ou bien sûr de sortir les pistaches et les chips et de se boire une bière. On peut aussi préparer une entrée de crudités mais bon, faudrait pas trop en faire (des vitamines!). Par contre, faut pas oublier d'allumer le four, à 210°, th.7.

     Pour des ailerons de poulet, on les pose sur une plaque recouverte d'alu, on les enfourne pendant 15 minutes, on les retourne et on les laisse encore 10 minutes.

    Pour des cuisses de poulet, je n'ai pas suivi les indications (honte à moi, heureusement qu'il n'y a pas de dieu "esprit femme", sinon, je me réveillerais un matin avec des horoscopes tatoués sur le front, (ce serait un Dieu vengeur, c'est mes préférés, surtout s'ils sont créatifs dans leurs châtiments)) donc, j'ai bien tartiné les cuisses de poulet avec la sauce, je les ai posées dans un plat, et je les ai mises à cuire à four chaud. J'avais un peu peur que ça crame, avec tout ce sucre, mais finalement, quand je les ai retournées à mi cuisson, comme ça n'avait pas cramé, j'ai versé tout ce qui me restait de sauce, faut pas gâcher.

    Je dois vous dire, rien que comme ça, ça sent super bon, et c'est déjà appétissant. Mais comme dans la recette y'avait aussi des indications pour la sauce cacahuète, et qu'au départ c'était pour ça que je l'avais choisie, ben je l'ai faite. Oui, des fois, faut pas me chercher.

    Alors pour la sauce, on mélange la pâte cacahuète avec la crème fraîche et le citron, on sale, on poivre. Vous me croirez si vous voulez, mais la crème fraîche rend le beurre de cacahuète plus crémeux, plus doux, et moins écoeurant. Oui, c'est bizarre, mais c'est comme ça, le monde est un endroit plein de mystères.

    Bon, on est d'accord, sur la photo, la sauce aux cacahuètes ne ressemble à rien, encore une fois... je m'en fous, j'ai décidé que je ne m'embêterais plus avec tous ces trucs pour bloggueurs qui veulent faire du chiffre. Oui, je suis jalouse, de mauvaise foi, et je pue des pieds. Qui veut me chercher? (j'ai aussi un trèèès trèèès grand couteau à trois lames retournantes. Ceux qui ne connaissent pas ça n'ont jamais risqué leur vie dans des bas- fonds plein de bêtes retournées à l'état sauvage) (comme ce petit plombier- zingueur qu'on a recueilli la semaine dernière. Qu'est ce que ça mange cet animal là, j'aurais pas dit. C'est rien, s'il s'attaque aux copains, on le jettera aux égouts, avec les crocodiles).

    Et comme un pot de beurre de cacahuète, c'est gros, il en restait, alors je vous donnerai bientôt une autre recette, mais sans photo cette fois, mais de toute façon, c'était pas vraiment beau non plus....

    allez, des bises pour la route!

Vite, un message urgent de dernière minute: on peut utiliser le mélange sauce soja, vinaigre, sucre et ail pour faire mariner du sauté de porc, on jette tout en vrac dans un wok, on laisse évaporer en cuisant ça à feu très fort ('tention, ça mousse! et le vinaigre, ça pique un peu le nez) (voyez comme je suis un gentil p'tit kibou, mes copains je leur ai demandé de renifler pour voir leur tête. Les chats, je leur ai rien dit, ils viennent d'eux mêmes et c'est bien fait pour eux si le graaannnd dieu KIBOU les a punis) et au bout d'un moment, c'est cuit, caramélisé à point. Parfait. Je pouvais pas vous faire passer à côté de ça!

    allez, ce coup ci je m'en vais VRAIMENT. Bises   

   

Posté par lili violette à 11:07 - Commentaires [6] - Permalien [#]

Commentaires

    Coucou kibou !
    Pendant que je fais la feignasse en vacances dans le Midi (trop dure la vie !), je me rends compte que le kibou ose se mettre en maillot de bain malgré les montagnes de beurre qu'il ingurgite ! Aucun scrupule ! J'espère qu'au moins tu ne t'épiles pas, parce qu'un kibou sans poil, c'est plus un kibou !
    En attendant, chuis épatée ! Une recette sympa détaillée avec les ingrédients, température et temps de cuisson !!! Mais qu'a t on fait à "notre" kibou universel ? l'été ? hi hi
    Bizz à l'oeil
    Béné

    Posté par Béné, 12 août 2008 à 12:05
  • mais oui, béné,le kibou se met en maillot, l'a peur de rien, l'a pas de complexes, et l'a plein de poils, évidemment!
    quant à la recette, je suis d'accord, je n'ai rien compris moi même à cet excès de précision, je crois que c'est les pesticides qui commencent à m'attaquer, fallait bien que ça m'arrive un jour... à force de les provoquer! bon, pour tout te dire, j'ai juste suivi cette recette au doigt et à l'oeil (elle m'faisait peur) alors comme c'était réussi, j'me suis dit qu'il y avait pas de raison pour que vous en profitiez pas tous! (et en plus, je vais rajouter que ça marche aussi très bien avec du sauté de porc, dans un wok, cette sauce soja- vinaigre et sucre, c'est un truc de fou! Tiens, je vais le rajouter à mon billet soyons fou!)

    Posté par lili violette, 12 août 2008 à 12:26
  • Barf. Le petit air de vomi de la sauce t'y peux rien, c'est pas toi, c'est le beurre de cacahuète.

    Quant au maillot, y'en a qui ont de la chance.
    Ici on vient d'exploser le thermomètre avec un bon 19°, pas vu ça depuis un mois. Soupir.
    Et mes interlocuteurs divers et variés au cours de la journée de se sentir obligés d'ajouter que heureusement que j'ai pas de vacances cet été, parce qu'avec ce temps je loupe rien! (c'est sûr j'ai toujours préféré manger un plat microonde froid à mon bureau que pique niquer en maillot à la plage en bas de mon bureau, gros con...)

    haaaan comment je m'égare!! désolée!!!

    Euh... Cahouète butter power!!!

    Posté par So' (J'épate...), 14 août 2008 à 17:02
  • Ouh la, y'en a qui s'enervent ici. T'as raison So, moi aussi je preferer manger une pomme devant mon ordi (j'ai enleve les pepins).

    Kibou, si tu aimes le lait de coco, la prochaine fois essaie de remplacer la creme par du lait de coco, ca donne une consistance tres onctueuse - et c'est bon. Enfin moi c'que j'en dis.

    Posté par Gracianne, 19 août 2008 à 12:40
  • ton post était long comme une saucisse, mais j'ai tenu bon. Je suis sure qu'elle prendra moins de temps à faire qu'à lire
    c'est ma première visite sur ton blog, je reviendrais très bientôt!

    Posté par Les Poêlues, 19 août 2008 à 16:33
  • aaah, allez, so', tu sais bien que je raconte n'importe quoi, allez, t'es pas la seule à bosser! allez, on répète après moi: "c'est trop bien quand y'a plus personne au bureau, on peut faire des glissades dans les couloirs devant le bureau du patron, on n'a pas besoin de se retenir de tirer les pigeons qui squattent sur le bord de la fenêtre du bureau, avec même un petit pistolet à billes, pourquoi pas, on peut claquer les portes en faisant semblant qu'on démissionne... on peut trouver plein d'activités cool comme ça, en cherchant bien! allez, de l'originalité!" (en plus, bientôt, tout le monde va revenir, tout pâle, et fatigué d'avoir dû vivre avec les enfants dans une caravane, 24h/24 c'est toi qui va rigoler, patience!)

    gracianne, tu sais que c'est pas idiot, ça? la vache, j'avais même pas pensé à regarder du côté de l'exotisme...

    poêlue, c'est quand tu veux, ici, on accueille volontiers tous ceux qui s'ennuient au bureau en ce moment (et on fait un concours des trucs les plus idiots qu'on peut faire quand les patrons et collègues sont pas là, viens jouer avec nous, on rigole bien!, hein so'?)

    Posté par lili violette, 21 août 2008 à 16:56

Poster un commentaire