les copains du kibou

de la cuisine, des copains, des bières

31 janvier 2007

du porc au caramel et crevettes

mais si ça va ensemble, oh là là, vous êtes pas des aventuriers vous.
IMG_1706
Madame Irma : « Je vois… ben y’a des crevettes, non ? Les autres trucs c'est quoi? »

Aujourd’hui, je vais vous présenter une super recette improvisée. Enfin, quand je dis improvisée, je veux dire que ça ressemble au travail des grands acteurs. Oui, je sais, mais cessez de ricaner comme des idiots, vous allez vite comprendre cette réflexion très audacieuse. Vous savez, je FAIS DES RECHERCHES ! (ouaip, je sais, ça fait un peu exposé au collège. Mon Dieu maintenant tout le monde sait que j’ai 13 ans !) Je cherche partout des recettes de porc au caramel, je me dis pour chacune d’elles « hm, ça a pas l’air mal, mais je suis sûre qu’on peut faire mieux ». Généralement j’essaie un truc à ma sauce et c’est pas mieux. Mais quelquefois ça marche. Et pour le porc aux crevettes et caramel, J’AI REUSSI ! Inutile d’applaudir, je n’entends rien.

Alors je m'en va vous expliquer tout ça. Non, on ne met pas de "s" à va, puisque ce n'est pas correct. ça s'appelle un effet de style. Trèès joli style du victorien. (ouaip, de votre beau frêre victor)

D'abord, on prend du porc. Evidemment, on le tue d'abord. (vous vous rappelez, hein, les oignons, même si je donne pas de consignes, vous avez le droit de l'éplucher, hein?) Ah ben ça tombe bien, quand vous aurez fait de tout petits morceaux de viande (prenez du sauté de porc, ça doit sauter. Enfin pour les propriétaires; en revanche, les locataires qui devront rendre les clés un jour, devront se contenter de mélanger sagement), profitez d'avoir le couteau dans la main pour couper un oignon, et écrasez une gousse d'ail (par contre, pour l'ail laissez l'épluchure) vous ferez tout sauter dans de l'huile très chaude (genre arachide, moi je l'achète en épicerie asiatique. En fait on s'en fout, prenez n'importe quel corps gras, (non, pas votre beau frêre), c'était juste pour faire mon intéressante, genre"moi, je ne me fournis que dans ces épiceries asiatiques si typiques du centre ville. Ah oui, c'est un peu plus cher, mais il y règne une ambiance, tout à fait dépaysante. Jadôôôre!"). Par contre, là c'est sérieux, si vous avez de l'huile de sésame (achetée un jour de fièvre acheteuse, dans un boui boui indien, chinois ou arabe, dans votre quartier), c'est le moment de la sortir. Tout le monde dit de l'économiser, parce que c'est très parfumé (attention, quelques gouttes seulement! ah c'est déjà trop! T'en avais pas mis? Ben ça suffira.). Moi je dis que vous pouvez quand même en mettre pas mal. (Peut être que c'est aussi que j'ai cassé le bouchon et que j'ai peur que ça rancisse. (rancisse? Hum!) Vous le savez, j'ai pas peur des microbes, de la salmonelle, tout ça, mais si ça tourne... Je vais faire une expérience, je vais la garder jusqu'à ce qu'elle soit foutue. Je vais quand même pas la balancer en prévention! Ah la prévention!)

Alors maintenant que l'huile est bien chaude, (attention ça va aller vite). Jetezensemblelesoignonslaviandesurfeutrèsfort (je vous avais prévenus!) je la refais tranquillement pour les mauvais lecteurs. Jetez ensemble les oignons, la viande, sur feu très fort, et voilà, à tout vous répéter, c'est cramé. Donc, essayez de mélanger assez régulièrement. Ou de faire sauter, pour ceux qui se reconnaîtront. Perso, j'ai laissé cramer les oignons et l'ail pendant que je coupais la viande (ouaip, j'me suis cru très pro du couteau. ) (c'était une erreur) mais, c'était pas mauvais (sauf pour mon petit coeur qui me crie "non! j'en ai marre du carbone. Les grillades ça te suffit plus? Tu cherches à me tuer. Je suis sûr que tu as quelqu'un d'autre. J'me casse.")

Je vais maintenant vous expliquer l'astuce pour que ça ne soit pas mauvais : on saupoudre 1 (allez, 2) cuillères a soupe (ah ben oui) de sucre. Moi j'ai mis de la vergeoise, parce que j'en avais (depuis ce fameux jour où j'ai acheté l'huile de sésame.), et puis que ça fait moins peur que de verser du sucre blanc. Vous avez compris comment berner votre coeur râleur. ("j'vais l'faire, hein, me cherche pas!") Voilààà. Maintenant, on laisse prendre dans le fond. Sauf si vous avez du tefal, là, ça n'accroche pas. C'est pas grave ("ben y'a intérêt!" c'est votre esclave à vaisselle qui parle si fort?)

Vous pouvez maintenant saupoudrer de 5 parfums (j'ai fait une recherche, pasque j'suis pas une internaute nulle, maintenant j'ai compris gogole), dedans il y a de la badiane (anis étoilé), de la coriandre, de la girofle, du fenouil, de la cannelle et du poivre noir. Voilàà, comme ça les petits élèves qui tomberont par hasard sur mon blog pourront dire qu'ils s'instruisent sur internet.
Quand ça a accroché (faites le taire, on entend que lui, c'est désagréable), vous pouvez jeter une ou 2 giclées de sauce soja. Dans la même poêle. Et gratter pour décoller les sucs. Y'en a encore qui veulent s'instruire? Non? Ah ) Allez, je vous le dis quand même, d't'façon c'est moi le dictateur en chef ici. Les autres administrateurs du blog je les ai expédiés sur le forum de marmiton. (c'est mon goulag à moi) Ils doivent lire tous les hors sujets. Ah, qui c'est qui commande hein? Donc, faire un truc pareil ça s'appelle "déglacer". Si si, vérifiez, j'ai pas peur.

Pendant que la sauce soja imbibe tout ça, épluchez vos crevettes. Ben, traînez pas quand même parce que je vous ai un peu menti, je sais pas ce que la viande attend, toute seule... Allez, on mélange, feu très chaud, pour que ça grille, mais pas longtemps, sinon, les crevettes sont plus terribles, c'est trop sec. EEET on peut servir! Si vous avez des nouilles chinoises (le jour de la fièvre acheteuse... ) Vous pouvez les faire passer vite fait dans la poêle, (après les avoir fait cuire bien sûûûr!) (faut tout vous dire?), sinon, ben ce que vous voulez, je m'en fous.

IMG_1709

Voilà un bon frichti à sa mémère. Oui ce qui est noir c'est les oignons cramés.

Bon appétit de kibou...
PS: pour l'ail c'était une blague, faut l'éplucher bien sûr. C'était pour vous habituer à désobéir...

Posté par lili violette à 00:46 - pour les carnivores, et les loups garou - Commentaires [3] - Permalien [#]

Commentaires

    !

    Bonjour
    Suis élève dans un lycée hotelier et je suis tombé sur cette recette que j'ai trouvé très bien commntée , honetement j'ai bien rigoler en là lisant.C'est assé amusant d'expliquer une recette avec de l'humour mais les thermes de cuisine y étaient ainsi que les étapes de préaprations.
    Je tenai à remercier l'auteur et l'encourager pour la suite

    Posté par Micka, 30 octobre 2008 à 14:05
  • Vive le porc au caramel

    J'adore le porc au caramel !
    Mais je le préfère vivant : c'est meilleur.
    Il n'y a que cela qui me dérange dans ta recette.
    Mais sinon, elle me convient bien.
    Le sucré/salé, c'est excellent pour les papilles.
    Peut-être pourrais-je un jour gouter au tien ?
    (Je fermerai les yeux sur le coté "décédé" de l'animal. Tant pis, personne n'est parfait)

    Posté par François, 01 février 2007 à 11:11
  • coucou!

    ..il faudrait le gouter...!

    Posté par lory, 09 février 2007 à 20:52

Poster un commentaire